Nodame Cantabile

Ceci est un vieil article retrouvé sur un précédent blog. Je vous le propose tel quel, sans altération (hormis cette petite introduction). Bonne lecture à toutes et à tous !

Fils d’un célèbre pianiste, Chiaki Shinichi étudie la musique dans une académie au Japon et rêve de devenir chef d’orchestre. Malheureusement pour lui, il souffre d’une phobie des transports qui l’empêche d’aller faire ses preuves en Europe. Nodame, de son côté, semble ne voir dans la musique qu’un amusement, et ne pas la prendre au sérieux en dépit d’un talent peu commun.
Voisins de palier et élèves dans la même université, leur rencontre était inévitable.
Lire la suite

Publié dans Culture G | Tagué | Laisser un commentaire

C’est l’heure dudududududududu duel !!!

Imaginez un monde où Magic The Gathering (ici rebaptisez Wizard’s Soul) serait à ce point populaire que tout le monde y jouerait, que les enfants en apprendraient les mécanismes dès l’école maternelle, et que le talent de certains leur ouvrirait les portes des meilleures universités. C’est dans ce monde que vit Manaka. Mais contrairement à ses camarades de classe – à commencer par son ami Eita – elle s’intéresse peu à Wizard’s Soul, et ne joue que dans le cadre de son petit boulot dans un magasin de cartes. Lorsque son père est victime d’une arnaque aux cartes rares, elle n’a d’autre choix que d’entrer dans un concours de Wizard’s Soul avec pour objectif de remporter suffisamment d’argent pour rembourser leurs dettes.
Lire la suite

Publié dans Manga | Tagué , | 2 commentaires

L’orthographe n’est-elle qu’une mauvaise habitude ?

Rare exemple d'un manga sans fautes d'orthographe

Rare exemple d’un manga sans fautes d’orthographe

Il m’a parfois été reproché de râler. Je m’en défends. Et pour le prouver, c’est aujourd’hui un cri d’amour que j’aimerais pousser. Un cri d’amour envers la langue française. Problème : il sera ici question de manga.
Lire la suite

Publié dans Manga | 4 commentaires

De quoi Metropolis est-il l’adaptation ?

Si je vous dis Metropolis ? Comme nous sommes sur un blog consacré aux manga et à l’animation japonaise, vous pensez sans doute en premier lieu au manga de Osamu Tezuka et à l’adaptation en long-métrage qu’en ont fait Rintaro et Katsuhiro Otomo. Comme il m’arrive de parler comics, vous imaginez peut-être le lieu des exploits de Superman. Enfin, comment ne pas évoquer le film allemand de Fritz Lang pour lequel je n’ai jamais caché mon admiration ? Eh bien c’est de tout cela dont il va être question ici.
Lire la suite

Publié dans Animes | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le Bilan Manga 2016 du Chapelier (version courte)

A la base, je vous avais prévu un long bilan dans lequel je revenais individuellement sur toutes les nouveautés manga commencées par votre serviteur en 2016. Mais n’étant pas satisfait du résultat, je vous propose à la place une version raccourcie dans laquelle je parlerai cette année écoulée à travers les publications de chaque éditeur. Bonne lecture !
Lire la suite

Publié dans Manga | Tagué , | 5 commentaires

Le Coin des Editeurs, nouvelle formule : le retour de la vengeance

Récemment, il m’a été reproché d’être « haineux » car je passerais mon temps à râler contre les éditeurs français de manga. Alors que j’estime simplement faire preuve d’un minimum d’exigence, et qu’un lecteur se doit de se montrer critique.
Lire la suite

Publié dans Manga | Tagué | 9 commentaires

Unlucky Young Manga

Unlucky

Récemment – façon de parler, car je n’avais pas écrit ici depuis plus de deux mois, mais nous allons dire que c’est récent – j’évoquais les mouvements sociaux qui ont secoué le Japon dans les années 60/70, phénomène qui peut aujourd’hui nous paraitre absurde tant cela va à l’encontre de tout ce que nous pensons savoir sur ce pays. Cet article n’était pas totalement innocent, puisqu’il devait ouvrir la voie à une série d’autres billets consacrés à des œuvres traitant de ce sujet, au premier rang desquelles le manga Unlucky Young Men d’Eiji Otsuka et Kamui Fujiwara. Sauf que la lecture du second et dernier tome m’a poussé à revoir mes plans. En effet, s’il s’agit certainement pour moi de la meilleure nouveauté de l’année 2015 – devant Area 51 de Masato Hisa et RiN de Harold Sakuishi, c’est dire le niveau – je ne peux décemment pas en recommander la lecture. Car les raisons pour lesquelles j’avais décidé de lire ce manga (malgré une édition trop luxueuse) sont aussi les raisons pour lesquelles je l’ai adoré, et pour lesquelles je vais ici le déconseiller.
Lire la suite

Publié dans Manga | Tagué | 1 commentaire