Détective Conan VS Lupin III !!

Rupan Sansei (Lupin III) et Meitantei Conan (Détective Conan) font partie des licences les plus importantes de l’histoire du manga et de la japanimation : la quantité d’animes qui en découle est juste ahurissante. Et quand j’ai lu qu’un téléfilm crossover était en préparation, je n’en croyais pas mes yeux.

Lupin III est un manga créé en 1967 par Monkey Punch, auteur aussi responsable de Sous le Signe des Mousquetaires. Délibérément inspiré des aventures écrites par Maurice Leblanc – ce qui au passage a provoqué de gros problèmes de droits d’auteur entre l’éditeur nippon et la famille du romancier -, Lupin III narre les aventures du petit-fils du célèbre gentleman cambrioleur, accompagné de ses acolytes Daisuke Jigen, Goemon Ishikawa 13ème du nom, et Fujiko Mine ; ce quatuor de voleurs est sans cesse (pour)suivi de près par l’inspecteur Heiji Zenigata d’Interpol, qui s’est donné pour mission d’appréhender Lupin III.
Tous manga confondus, cette série totalise environ 7000 pages. Son adaptation animée compte 230 épisodes réparties en 3 animes (dont un partiellement réalisé par Hayao Miyazaki), et des dizaines de films, OAV, et téléfilms. Après 40 ans de bons loyaux services, notre cambrioleur continue de faire parler de lui, puisque chaque année voit apparaître sur les écrans japonais un nouvel anime estampillé Lupin III ; avec plus ou moins de succès, mais c’est une autre histoire.

Beaucoup plus récent, Conan n’a pas à rougir face à son illustre ainé : rien qu’en terme d’animation, il totalise plus de 500 épisodes, et près d’une vingtaine de films et d’OAV.
Je suppose que le synopsis est plus connu que celui de Lupin III – le poids de l’âge, sans doute – mais je vais tout de même sacrifier au rituel du résumé. Shinichi Kudo est un célèbre détective lycéen, jusqu’au jour où, victime de sa curiosité, il ingère un poison expérimental, qui a pour effet de le rajeunir de plus de 10 ans. Il trouve alors refuge auprès de sa petite amie Ran, et de son père Kogoro Mouri, qui ne doivent rien savoir de sa situation ; à leurs yeux, il n’est que le jeune Conan Edogawa. Pour continuer à mener ses enquêtes, Conan décide de se servir de Kogoro, détective privé d’une redoutable nullité (sauf en matière d’arts martiaux) : en l’endormant puis en prenant sa voix grâce à des gadgets, Conan résout les mystères et accroit la réputation du père de Ran, désormais connu comme étant le grand enquêteur Kogoro l’Endormi.

Comme les deux séries évoluent dans des univers similaires – sans pour autant que leur style soit le même -, une rencontre n’avait rien d’impossible, même si improbable : Conan privilégie les meurtres, tandis que Lupin s’est fait une spécialité du cambriolage et du vol d’objets d’art. Et c’est ce côté improbable qui a provoqué ma surprise lorsque j’ai appris l’existence d’un tel projet.
Le scénario de ce film est le suivant. La reine et le prince héritier du Royaume de Vespania ont été retrouvés morts lors d’une partie de chasse ; tout laisse à penser que le prince a accidentellement tué sa mère, et s’est ensuite donné la mort par désespoir. C’est le moment que choisi Lupin pour tenter de dérober la couronne qui doit revenir à la princesse Mira, futur reine de Vespania. Seulement, il semblerait que sa vie soit elle aussi menacée : lors d’un voyage officiel au Japon, un homme tente de l’empoisonner.

Dit comme cela, le scénario semble un peu fait de bric et de broc, et c’est en effet l’impression qu’il m’a donné au début, l’intervention de Lupin semblant bien trop fortuite ; il faut attendre la fin du film pour obtenir une réponse crédible à cette énigme.
Mais la cause de ma déception se situe ailleurs : si chacun sait que Lupin III est un gentil voleur, et même un détective à ses heures, j’aurais apprécié de le voir affronter Conan (surtout compte tenu du titre du film), alors qu’il serait plus juste de dire que dans le cas présent, ils font équipe face à un ennemi commun.
L’autre problème vient du fait que pendant la première demi-heure, j’avais l’impression de regarder deux animes distincts, avec d’un côté notre voleur qui cherche à mettre la main sur la couronne, avec le soutien de Jigen, et de l’autre Conan qui enquête sur la menace qui plane sur Mira, et indirectement sur Ran, véritable sosie de la princesse. Il faut attendre que les personnages des deux univers se croisent pour que ce film devienne véritablement intéressant ; mais à partir de là, c’est un régal.

Mais avant de revenir sur la qualité intrinsèque de ce film, j’aimerais procéder par ordre, et parler un petit peu du côté purement technique.
Visuellement, les premières minutes sont assez choquantes sur le plan du chara design. En effet, Détective Conan possède un style graphique bien particulier, repris dans l’anime et bien sûr dans ce film. De son côté, Lupin a eu l’occasion de passer entre les mains de nombreux chara designers (dont Hayao Miyazaki pour le film Le Château de Cagliostro) ; l’OAV Red vs Green rend d’ailleurs hommage aux générations de Lupin qui se sont succédées pendant 40 ans. Malgré tout, jamais cette série n’a possédé un dessin aussi singulier que celui de Détective Conan.
Ainsi, notre crossover animée possède deux chara designs différents : celui utilisé pour les personnages de Lupin III, et celui pour ceux de Détective Conan, qui se retrouve aussi au niveau des protagonistes inédits.
Sur le coup, j’avoue avoir été surpris. Mais au bout d’un moment, cela ne se remarque même plus.
Pour rester sur le plan technique, l’animation possède hélas quelques ratés, ce qui s’explique par le format de ce film, destiné à la télévision en premier lieu. La qualité est peut-être un cran au-dessus d’un épisode classique, mais ne tient pas la comparaison une seconde face à un véritable produit destiné au cinéma ou directement au marché du DVD, généralement infiniment plus soigné.

Mon avis général sur ce film, je l’ai déjà donné plus haut, mais il convient d’expliquer pourquoi je l’ai apprécié. Parce qu’il possède malgré tout des défauts que je ne puis occulter : un début poussif, un peu comme si les scénaristes ne savaient pas comment mêler les deux séries, un Zenigata qui apparait tard dans l’histoire ce qui est toujours dommage (car il s’agit d’un des principaux ressorts comiques des animes Lupin III), et un Goemon qui lui n’intervient qu’à la fin et ne sert à rien, en pur fan-service.
Mais heureusement, ce long-métrage possède aussi de véritables qualités, même si elles mettent du temps à pointer le bout de leur nez. Je dirais qu’à partir de la course poursuite entre Fujiko et Conan, donc à partir de la première rencontre entre des personnages des deux séries, l’intérêt est véritablement lancé. Ensuite, ce film est un condensé des atouts de Lupin III et de Détective Conan.
En grand fan de la licence Lupin III, je sais reconnaître un anime qui arrive à reproduire ce que j’appelle « l’esprit Lupin », et même si celui-ci est avant tout représenté ici par des gags classiques de la série, et le comportement du personnage principal de manière caricatural, je l’ai trouvé conforme à mes exigences.
Je connais moins bien Détective Conan, mais j’ai vu suffisamment d’épisodes et lu suffisamment de tomes pour savoir reconnaître les qualités de cette licence, et de mon point de vue de simple amateur, cela m’a paru correspondre au style habituel de la série ; à un léger détail près – que je ne dévoilerais pas pour ne pas gâcher le plaisir des spectateurs éventuels -, mais remplacé ici par une scène bien marrante avec Conan et Lupin en vedette.

Lupin III VS Détective Conan souffre de quelques défauts, mais force est de constater que les deux univers se marient très bien, pour former un anime drôle et prenant (la plupart du temps). Sans trop vouloir m’avancer, je crois pouvoir dire qu’il devrait plaire à la fois aux admirateurs du célèbre cambrioleur (dont je fais partie), et aux inconditionnels du détective en culotte courte (dont je ne fais pas partie).

Publicités
Cet article, publié dans Animes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Détective Conan VS Lupin III !!

  1. Aer dit :

    Le comm’ le comm’ le comm’ !

    Bon ça vient cet article sur Lupin ? Au boulot feignasse !

    J'aime

  2. gemini dit :

    Mais mon petit, un article sur Lupin III, ça se peaufine, c’est un travail de précision.

    J'aime

  3. Suzu dit :

    Wow, un crossover dont je ne soupconnais même pas l’existence.
    Je connais Détective Conan, mais pas Lupin III.
    Je suis plutôt étonné du mélange, surtout au niveau du chara-design.
    Ca a dû demander pas mal de travail.

    J'aime

  4. Ialda dit :

    J’avais vu les premières minutes du special en raw, ton article me donne envie de lui donner sa chance en sub 😉

    > avec plus ou moins de succès, mais c’est une autre histoire.

    Grosso modo, on a pas eu un Lupin qui dépasse le simple stade du « potable » depuis 10 ans et ‘Dead or Alive’ au cinoche.

    Je soutiens que Lupin est une licence créativement morte au Japon.

    J'aime

  5. gemini dit :

    « Grosso modo, on a pas eu un Lupin qui dépasse le simple stade du “potable” depuis 10 ans »
    >> Si. Numusareta Lupin, une grosse claque.

    J'aime

  6. Amana dit :

    Ah! Le fameux cross-over des amateurs de séries policières!
    Je n’ai pas osé le regarder en RAW de peur d’en perdre une miette!

    J’attend la vosta avec impatience…

    Je ne suis pas un grand amateur de Lupin, mais plutôt du sale môme prétentieux.
    Comme le dit Suzu, le mélange des deux charadesign est vraiment bien dosé!
    Petut-être est-il temps que je m’intêresse à ce cher Lupin…

    J'aime

  7. Djamel dit :

    Je l’ai vu a la tele en mars dernier, par hasard, et c’etait effectivement assez jouissif de voir les univers se rencontrer en un seul anime. Meme s’il l’odeur « Conan » etait un peu trop forte a mon gout… (je suis plus un adepte de Lupin, peut etre a cause de mon age aussi).

    Puis c’est « nusumareta lupin » 😉

    J'aime

  8. Xanatos dit :

    >
    Grosso modo, on a pas eu un Lupin qui dépasse le simple stade du “potable” depuis 10 ans et ‘Dead or Alive’ au cinoche.

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi Ialda, « Episode Zero First Contact » était excellent et fêtait dignement le 35e anniversaire de notre roi de la Cambriole, quant à Opération Diamant, il était tout bonnement exceptionnel, certaines scènes avaient une animation d’une qualité époustouflante digne d’un long métrage cinématographique, quant au scénario il était novateur, original passionnant et très drôle.

    Ce formidable TV Spécial est la démonstration éclatante que l’on peut continuer à exploiter la licence « Lupin » en modernisant les intrigues sans pour autant trahir l’oeuvre originale.

    Quant à « Nusumareta Lupin », je n’ai lu que des critiques aussi élogieuses que celle de Gemini sur ce téléfilm qui est considéré par de nombreux fans comme étant l’un des tout meilleurs de la saga…

    Quant à ce téléfilm cross over Lupin/Détective Conan, il m’intéresse au plus haut point, car j’aime aussi beaucoup Détective Conan…

    J’espère qu’il y a quelques scènes communes entre Zenigata et Kogoro Mouri, parce que l’inspecteur gaffeur et maladroit associé au détective empoté, cela peut donner lieu à des passages comiques des plus cocasses! ^^

    J'aime

  9. gemini dit :

    Xanatos >> Evidemment que Kogoro et Zenigata ont des scènes communes ! C’était d’autant plus importants que l’ancien comparse de Zenigata dans le manga s’appelle lui aussi Kogoro (et pour cause les deux sont inspirés du même personnage créé par Edogawa Rampo).
    Je te laisserai découvrir le résultat de leur collaboration par toi-même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s