Sailor Moon R – Première partie – L’Arbre des Ténèbres et les Voleurs d’Energie

Je l’ai sans doute déjà mentionné par le passé, mais je suis un grand fan de Sailor Moon, et ce depuis l’enfance et la première diffusion de la série dans le Club Dorothée. Même si je regrette de ne jamais avoir reçu de goodies de la série à l’époque.
Toujours aussi passionné, j’ai revu le premier arc de la série il y a peu, et je me suis maintenant lancé dans le second : Sailor Moon R.

Petits rappels pour les deux du fond : Sailor Moon est un manga écrit par Naoko Takeuchi en 1992, et adapté dès la même année par Toei Animation (à l’époque où la Toei sortait de nombreuses séries de qualité et approvisionnait le Club Dorothée).
Le manga compte 18 volumes, et l’anime 200 épisodes (et plusieurs films et OAV) répartis de la façon suivante :
¤ Sailor Moon Classic : 46 épisodes
¤ Sailor Moon R : 43 épisodes
¤ Sailor Moon S : 38 épisodes
¤ Sailor Moon Super S : 39 épisodes
¤ Sailor Stars : 34 épisodes (il s’agit du seul arc entièrement inédit)
Comme mentionné plus haut, j’en suis à Sailor Moon R, et plus exactement à la fin de la première partie. En effet, cet arc possède la particularité de contenir deux histoires : une inédite, et l’autre correspondant au manga. Mais avant de revenir dessus, il convient d’en dire un peu plus sur les fondements de la série.

Tsukino Usagi est une fille maladroite et pleurnicharde. Un jour, elle vient en aide à un étrange chat noir martyrisé par des gamins : Luna. Ayant trouvé une personne au cœur pur, Luna confie à Usagi les pouvoirs de Sailor Moon, ainsi qu’une mission : retrouver la Princesse de la Lune et le Cristal d’Argent.
Il y a de cela bien longtemps existait un royaume sur la Lune : le Millenium d’Argent. C’est là que vivaient Serenity, la Princesse de la Lune, ainsi que ses Guerrières protectrices. Mais le royaume fût attaqué par les Armées des Ténèbres, et la reine n’eut d’autre choix que d’envoyer sa fille et sa garde personnelle sur Terre : elles renaitraient dans les corps d’habitantes de cette planète, et avec elles se trouverait le Cristal d’Argent, source d’une fabuleuse puissance.
Désirant s’approprier le Cristal et rassembler de l’énergie pour ressusciter la reine Metallia, la reine Beryl attaque la Terre. Sailor Moon devra lutter contre cette menace tout en cherchant elle-aussi le Cristal et la Princesse ; pour cela, elle sera aidée par les réincarnations des Guerrières de la Lune.

Voilà pour le scénario de base. Maintenant, je passe vite fait en revue les personnages.
¤ Tsukino Usagi / Sailor Moon : Une adolescente capricieuse et pas très maline, théoriquement le leader du groupe.
¤ Mizuno Amy / Sailor Mercury : L’intellectuelle de l’équipe. Calme et réservée, elle pallie la bêtise de Usagi.
¤ Hino Rei / Sailor Mars : Toujours en compétition avec Usagi, elle possède de puissants pouvoirs spirituels.
¤ Kino Makoto / Sailor Jupiter : Un peu la figure maternelle du groupe, elle a un véritable cœur d’artichaut mais aussi un caractère bien trempé.
¤ Aïno Minako / Sailor Venus : Elle combattait en solo sous le nom de Sailor V avant de rejoindre Sailor Moon.
¤ Chiba Mamoru / Tuxedo Kamen : Un mystérieux poseur dont Usagi est folle amoureuse.
¤ Luna : Le chat parlant de Usagi, envoyé sur Terre par la Reine de la Lune.
¤ Artémis : Le chat parlant de Minako, envoyé sur Terre par la Reine de la Lune.
Je vous passe les jeux de mots dans les noms, j’en parlerais dans un autre article.
Et si vous vous demandez pourquoi il manque des planètes, je vous répondrai juste qu’elles apparaitront peut-être dans la suite de la série.

Maintenant que les présentations sont faites, je peux passer aux choses sérieuses.
Sailor Moon bat tous les records en matière de fillers (remplissage), rivalisant même avec Naruto et Dragon Ball Z ; ses innombrables histoires de type tokutatsu « un ennemi par épisode » n’ont aucun équivalent dans le manga, qui expédie même chaque arc rapidement (presque trop à mon goût).
La première partie de Sailor Moon R, à l’instar de Saint Seiya Asgard, est totalement inédite par rapport à l’œuvre papier.
Après leur combat contre la reine Metallia, Usagi et ses amies, ainsi que Manoru ont perdu la mémoire et leurs pouvoirs ; Luna et Artémis ont décidé de les laisser dans l’ignorance, pour leur permettre de mener une vie normale. Mais une nouvelle menace approche : Eiru et Ann, deux extra-terrestres, arrivent sur Terre afin de trouver de l’énergie. Ils voient dans les êtres humains une source infinie de cette énergie qui leur fait défaut, et décident de la leur voler. Luna et Artémis doivent rendre leurs pouvoirs aux Guerrières de la Lune pour les arrêter. Elles pourront compter sur un nouveau poseur justicier pour leur venir en aide : le Chevalier du Clair de Lune.

Cette histoire m’avait beaucoup marqué dans mon enfance, à cause de la perte de mémoire des personnages ; je me disais que, moi aussi, je pourrais être un ancien héros sans m’en souvenir.
Pour le reste, cette histoire présente de prime abord un aspect assez classique : des méchants qui veulent voler l’énergie des humains, et il faut les vaincre ; chaque épisode étant l’occasion de lâcher un nouveau sbire qu’il faudra affronter à la fin. Néanmoins, le scénario s’avère un peu plus développé que cela : déjà, Eiru et Ann décident de prendre une apparence humaine et d’aller à l’école pour étudier un peu les habitants de cette planète, et leur inaptitude à comprendre les humains peut donner des situations pour le moins cocasses ; de plus, leur omniprésence à l’écran, ajoutée à leurs motifs – leur but est tout simplement de survivre – les rendent étonnamment sympathiques, malgré un look très typé « méchants ».
Au-delà de cette particularité, il manque peut-être à cette partie une histoire de fond, ce qui fait que les épisodes similaires s’enchaînent sans véritablement de diversité, là où le premier arc en offrait tout de même plus. Finalement, cette partie – hautement dispensable, même si amusante – ne peut compter que sur les qualités propres à la série Sailor Moon, sans réussir à imposer un intérêt supplémentaire.

Donc parlons-en, des qualités propres à Sailor Moon.
Déjà, à l’école primaire, j’étais complètement fan de cette série, et cela ne s’est pas arrangé avec le temps. Pourtant, cela ne se faisait vraiment pas, pour un garçon, de regarder cet anime : pensez donc, les personnages principaux étaient des FILLES ! Quelle horreur ! Sauf que je m’en foutais : je me faisais déjà traité de fille car j’étais nul en sport, et de toute façon, j’ai toujours considéré que cette série pouvait plaire à tous.
Car dans le fond, Sailor Moon, c’est quoi ? C’est de l’action, du combat – la fin du premier arc possède même une dimension carrément épique -, des personnages attachants, mais aussi des passages durant lesquels les Guerrières ne se battent pas, et nous offrent des moments drôles ou touchants. Surtout drôles, à vrai dire, j’ai toujours adoré l’humour de cet anime.

Alors oui : ce sont peut-être des filles qui se battent, mais elles ont carrément la classe, et toutes un petit quelque chose qui les rend très attachantes.
Pour ma part, j’ai toujours été un grand fan de Sailor Mercury, parce qu’elle est super intelligente, trop mignonne, gentille comme tout, et accessoirement car elle a des cheveux bleus. J’apprécie aussi d’autres personnages, comme Sailor Uranus (elle est GAR), mais aucun autant que Sailor Mercury !!

Maintenant que j’ai revu cette histoire amusante sans avoir les qualités du premier arc, je vais pouvoir me lancer dans la véritable histoire de Sailor Moon R, qui verra l’apparition de Chibi Usa. Mais chut, je n’en dirais pas plus.

Publicités
Cet article, publié dans Animes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Sailor Moon R – Première partie – L’Arbre des Ténèbres et les Voleurs d’Energie

  1. Rukawa dit :

    REI §§§
    REI §§§§§§
    REEEEEEEEEEEEEI §§§

    J'aime

  2. Casual-otaku dit :

    Deux « erreurs » :
    – C’est MaMoru (cf. le verbe japonais, qui signifie « protéger »), pas MaNoru.
    – Celle qu’on retrouve partout : c’est SeLenity (cf. les sélénites, les supposés habitants de la lune), pas SeRenity.

    Sinon, j’aime aussi beaucoup cette série, tout du moins son début.

    J'aime

  3. gemini dit :

    J’ai eu un gros doute pour le poseur ^^’
    Et pour Serenity, ben on dit bien Aioros du Sagittaire alors qu’il s’appelle Aiolos, alors je dis Serenity si je veux, c’est plus joli 😛

    J'aime

  4. Rosalys dit :

    C’est bien Serenity avec un ‘r’, de la même manière qu’il y a la Mare Serenitatis sur la lune (dont le manga fait référence d’ailleurs) 🙂

    J'aime

  5. Trit' dit :

    Oh, purée, toute mon enfance !!!

    « Sailor Moon », c’est ma meilleure copine de primaire (avec qui je traînais à toutes les récrés, formant un couple sans l’être car on s’était – bêtement ? – promis de ne pas tomber amoureux l’un de l’autre ; du coup, je la vois désormais comme la sœur que j’ai jamais eue…) qui m’en a parlé, m’a fait des dessins d’Usagi et m’a fait regarder à la télé. Révélation…

    Depuis, j’ai toujours su apprécier les animes de Magical Girl (CCS, « MGL Nanoha »). Et après « Sailor Moon », je me souviens qu’il y avait « Ranma ½ » (autre anime qui a marqué à jamais mon enfance et ma vie) qui était diffusé. Mon amie appréciait moins, mais ça l’a pas empêchée de me filer des pages de son « Club Dorothée Magazine » avec des BD faite à partir de captures d’écran et d’autres articles… Mais on quitte le sujet.

    Je regrette que le temps et d’autres événements nous aient séparés, mais je lui devrai toujours de m’avoir insufflé cette première flamme de la PASSION, même s’il m’aura fallu attendre CCS (2001) et la sortie DVD de « Ranma ½ » (2004) pour y replonger pour de bon !

    Merci de me faire revivre cette heureuse époque, Gemini !

    J'aime

  6. Casual-otaku dit :

    Non, j’ai raison, j’ai TOUJOURS RAISON !!!!!!!!!!

    Bon, au temps pour moi alors :p

    J'aime

  7. FFenril dit :

    N’aurait-il pas été plus intéressant de commencer par parler de la première série ? (même si tu résumes globalement le pitch, puis que ça reste intéressant à lire)

    (Bon sinon c’est sur la liste des « à tenter de revoir un de ces jours »… ^^)

    J'aime

  8. Michiyo dit :

    Je n’étais pas très fan de Sailor Moon quand l’anime passait au Club Dorothée mais j’ai revue la série il y a environs 2 ans et j’ai bien plus apprécié. C’était peut être parce que je n’aimais plus trop les anime à cette époque. Bref, j’étais quand même bien contente de revoir la série même si je n’ai pas regardais toutes les saisons.

    J’ai bien aimé cet arc parce que les méchants étaient attachants mais ce n’est pas mon arc préféré.

    J'aime

  9. gemini dit :

    Rosalys >> Merci pour ton aide 😀

    Trit >> Ravi que mon article t’est plu, ce genre de retour fait toujours super plaisir !

    FFenril >> Je suis tout simplement mon rythme de mattage de la série ^^’

    Michiyo >> Quels sont tes arcs favoris ? 😛

    J'aime

  10. Tetho dit :

    >Sailor Moon bat tous les records en matière de fillers (remplissage)
    keuf*keuf*meitantei*keuf*conan*keufkeuf

    Sinon j’ai jamais accroché à SM, même quand j’étais gamin et que je mattais ça avec ma soeur. Entre des personnages qui me sont insuportables, des combat insipides à cause d’une réalisation technique assez limitée et des histoires de réincarnations assez abracadabrantesques… Le tout baigné dans une esthétique shôjo de 2eme zone. Nan vraiment je peux pas.
    Quitte à matter de la magical girl sauce Toku je préfère de loin la version Ultraman à la Super Sentai. C’est peut être plus simple et moins recherché, mais incroyablement plus efficace et jouissif.

    J'aime

  11. bennatha dit :

    J’adore sailor moon et j’ai commandé tous les dvd à l’étranger en sous-titré anglais! La saison sailor Star est vraiment la meilleure!

    J'aime

  12. Dr.Legendary dit :

    Le club Dorothée ❤ ++

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s