Miyako Maki chez Le Lézard Noir

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit un petit article pour signaler la publication en France d’un manga. D’une car il ne s’agit pas de la fonction première de ce blog, et de deux car je n’y pense que rarement. Le plus souvent, il s’agit de titres et/ou d’auteurs que je n’attendais absolument pas, dans le sens où je n’osais espérer qu’un éditeur les annonce en langue française.
En l’occurrence, je suis heureux que Le Lézard Noir décide de nous proposer une femme mangaka, avec un manga sortant effectivement des standards actuels du marché français ; il s’agit donc d’une des maisons les plus à même de lui trouver un public.

Le titre en question s’intitule La Femme de la Constellation, un josei narrant des destins de femmes à différentes époques, de la Seconde Guerre mondiale aux années 1970.
Ne comprenant pas le Japonais, je ne l’ai pas lu et ignore ce qu’il vaut. Mais ce qui m’intéresse, c’est que nous avons là le premier titre importé en France de Miyako Maki, une mangaka classique surtout connue pour son adaptation du Dit du Genji, qui lui valu le Prix Shogakukan en 1989.
Née en 1935, elle commence sa carrière en 1957 avec Haha Koi Warutsu, ce qui en fait une authentique pionnière ; elle précède d’une décennie la génération d’auteurs qui intégrera le monde du shôjo à la fin des années 60. D’abord elle-aussi spécialisée dans le shôjo, elle se tourne finalement vers le josei afin de présenter des portraits de femmes plus adultes, ainsi qu’une composante sexuelle plus marquée. Elle créa aussi la poupée Licca-chan, considérée au Japon comme l’équivalent de Barbie.
Aujourd’hui femme au foyer, elle reste toutefois intimement liée au monde du manga, puisqu’elle tient lieu d’unique assistante pour son mari : Leiji Matsumoto, le créateur de Captain Harlock.

Aucune date n’a encore été annoncée par l’éditeur, mais en raison de l’importance de cette mangaka que j’avais envie de découvrir, pour soutenir cette initiative, et car je trouve cette couverture absolument somptueuse, je ne passerai certainement pas à côté.

Source : Manga-News
Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Miyako Maki chez Le Lézard Noir

  1. a-yin dit :

    Du josei vintage, c’est rare 🙂 . (Un public encore plus de niche que celui du shôjo vintage? mdr). Chez Lézard Noir, il y aura un bon rédactionnel.

    J'aime

  2. didizuka dit :

    Bonjour, pour signaler le changement de titre du recueil : les femmes du zodiaque, plus en adéquation avec le contenu 🙂
    Il sera édité en deux volumes assez conséquent.

    J'aime

  3. Gemini dit :

    Marine, Shaina, June, il n’y a pourtant pas tant de femmes du zodiaque que ça.

    J'aime

  4. didizuka dit :

    @Gemini : j’ai fait un blanc… XD
    OMG !

    J'aime

  5. Gemini dit :

    Désolé, mais déjà avec le précédent nom, c’était tentant, alors avec ce nouveau titre, ne pas faire cette blague aurait été une faute professionnelle de ma part.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s