Le billet inutile (mais plein d’auto-satisfaction) sur ma collection de jeux-vidéo

A l’occasion d’une réorganisation de mes étagères, j’ai été obligé de sortir mes jeux vidéo. J’en ai profité pour réaliser quelques photographies, que je vous propose ci-dessous. Cela ne sert à rien, mais qu’est-ce que ça fait du bien.

Par commodité, je n’ai mis que les consoles et les jeux, sans les accessoires (à une légère exception près). Vous pouvez cliquer dessus pour avoir une meilleure résolution. Je vais aussi en profiter pour indiquer quels titres je cherche encore sur chaque support ; sait-on jamais, si quelqu’un souhaite se débarrasser d’un exemplaire. N’étant pas collectionneur, je ne m’intéresse qu’à des jeux précis.
Quant à savoir pourquoi j’ai certaine machine en double, il s’agit généralement de longues histoires…

¤ Nintendo NES : La plus récente de mes consoles, ce qui est un paradoxe compte-tenu de son âge. C’est un de mes amis qui me l’a offerte, sachant que j’en cherchais une et que lui n’y touchait plus depuis des années. Cela s’accompagnait de 6 jeux, la plupart dans leur boite d’origine ce qui est rare pour des consoles Nintendo pré-DVD. Depuis, j’ai quand même ajouté quelques pièces, à commencer par les adaptations de dessins-animés Disney par Capcom Palcom, dont je rêvais depuis l’enfance. Actuellement, je recherche Yoshi’s Cookie et un Megaman, mais à un prix correct.

NES

¤ Game Boy : Par commodité, j’ai mis ensemble toutes mes portables Nintendo (et je regrette au passage que la Nintendo DS ne soit pas rétro-compatible au-delà de la Game Boy Advance). Je possède un modèle par génération, à l’exception de la Nintendo 3DS dont le catalogue ne m’intéresse pas encore totalement (j’avais acheté la Nintendo DS pour Pokemon à l’origine) ; et il faudrait que j’emmène ma Game Boy chez le docteur, pour un changement d’écran. Je me déplace rarement sans une de ces 4 merveilles, ce qui justifie un nombre conséquent de jeux. Néanmoins, je cherche encore (vous associerez chaque titre à son modèle) : Mystic Quest, Speedy Gonzales, et Super Mario Land II.
J’ai mis toutes mes cartouches Game Boy favorites sur une seule ligne, essayez de trouver laquelle. Un indice : il y a moins de jeux Infogrames sur celle-ci. Si vous cherchez les boitiers plastiques, ils provoquaient un reflet lorsque je prenais la photo donc je les ai enlevé.

GBDS

¤ Super Nintendo : Une console que je n’avais pas pu acquérir à l’époque, et que j’ai finalement acheté dans une boutique lyonnaise qui a depuis disparu. C’est aussi le seul support pour lequel je possède des jeux d’import, que j’ai pour la plupart rapporté de mon dernier séjour au Japon. Je pense posséder une ludothèque assez équilibrée dessus : pas de grosses médiocrités – à part peut-être Sailor Moon et Natsuki Crisis, mais je n’ai pas pu résister – pour une ludothèque globalement de qualité. Reste encore à y ajouter Macross (en import), Mario Kart, Mario World 2, et Megaman X si je le trouve à un tarif raisonnable, comme pour ses avatars sur NES.
Je cherche aussi une seconde machine à faire « switcher », à vot’ bon cœur m’sieurs-dames.

SNES

¤ Nintendo 64 : Pour l’instant, vous remarquerez que nous suivons une certaine logique. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne va pas durer. En attendant, parlons de la Nintendo 64. Console dont j’ai acheté la majorité de mes cartouches pendant sa période de « vie », ce qui explique qu’elles aient presque toutes leur boite en carton ; mais vous remarquerez que, même en y faisant attention, ces merdes sont ultra-fragiles. Avec le recul, je m’aperçois que ce fût une machine bâtarde, avec quelques jeux juste exceptionnels, pour une majorité de titres au mieux passables. Et il me manque quelques-uns des jeux exceptionnels : Conker’s Bad Fur Day, Lylat Wars, Mystical Ninja 2, et Zelda : Majora’s Mask. Mais mine de rien, j’ai quand même sacrément pris mon pied sur cet engin, probablement plus que sur n’importe quelle console de salon.
Si j’ai deux machines, c’est car le transformateur de la première a grillé, et que cela coutait le même prix de racheter un câble qu’une console complète. A noter que j’ai prêté deux fois Super Mario 64, et qu’à chaque fois, il ne m’a jamais été rendu ; la cartouche ici présente est donc la 3ème que je me sois acheté. Bande de bâtards.
Ci-dessous, les jeux sont classés globalement par ordre de préférence ; jusqu’à l’avant-dernière ligne, cela reste grosso modo de la qualité.

N64

¤ Game Cube : Toujours la suite logique. Je pense que c’est la console pour laquelle je possède la meilleure ludothèque en terme de qualité globale ; hormis les deux titres qui m’ont été offerts : Harry Potter et la Chambre des Secrets et Les Royaumes Perdus. C’est à partir de cette génération que j’ai commencé à moins toucher aux consoles – auparavant, j’y passais plusieurs heures par jour – mais je reste totalement satisfait par celle-ci, la preuve j’achète encore des nouveaux titres de temps à autre ; récemment Resident Evil et Baten Kaitos, mais je n’ai pas encore eu le temps de les explorer. Je cherche encore Ikaruga, The Legend of Zelda : the Wind Waker, et Skies of Arcadia, bref pas les moins chers ; donc cela attendra que je tombe sur de bonnes occasions. J’ai des vide-greniers planifiés ce week-end, mais ce sera avant tout une question de chance. C’est d’ailleurs de cette façon que j’ai trouvé la console version Platine ; elle était tellement belle, qu’à ce prix (12€), je n’ai pas pu résister. Je ne suis pourtant pas collectionneur ; mais je suis faible.

NGC

¤ Master System : Historiquement ma première console, ou du moins sa version II. Comme celle-ci souffre d’un problème de conception qui provoque un dysfonctionnement de sa sortie péritel au bout de quelques années, j’ai été obligé d’en prendre une nouvelle, mais ne trouvant aucune console de ce modèle qui fonctionnait, je me suis rabattu sur la première génération ; puis ma voisine m’a donné la sienne, ainsi que ses jeux, d’où cette accumulation de machines.
C’est la console pour laquelle je possède le plus de jeux. En cause : lorsque les cartouches se sont retrouvé à des prix très bas, j’en ai acheté bon nombre sans forcément de discernement. Sans compter celles données par ma voisine (dont une présente dans une vidéo du JdG). Aujourd’hui, je cherche tout-de-même encore deux titres : Bubble Bobble et Land of Illusion.
Un jeu Hokuto no Ken s’est caché dans l’image ci-dessous. Saurez-vous le retrouver ?

MS

¤ Megadrive : Console achetée exactement le même jour, à la même heure, au même endroit que ma Super Nintendo. J’avais sauté cette génération à l’époque. Par contre, la différence de ludothèque entre les deux plaide en faveur de celle de Nintendo ; je suis très satisfait de mes jeux Megadrive, mais même s’il y en a que je cherche encore – Coolspot, Quackshot, Rocket Knight Adventures, World of Illusions – le catalogue de sa concurrente m’intéresse plus. L’avantage du « classic gaming », c’est qu’il reste possible de se faire plaisir pour des prix très raisonnables ; l’ensemble de la console et des jeux ci-dessous a dû me couter moins cher qu’un jeu neuf actuel, alors qu’ils me procurent énormément d’excellents moments.

MD

¤ Playstation 2 : Je sais ce que vous allez me dire, mais je profite de la rétro-compatibilité de la console ; je n’avais aucun jeu PSone auparavant, je n’ai d’ailleurs pas de PSone (j’avais aussi sauté la génération 32bits), donc je mets tous ces titres ensemble.
Sans doute la console pour laquelle je possède le plus de jeux auxquels je n’ai pas encore joué : comme l’écureuil, je fais des provisions pour plus tard, et surtout je profite des occasions sur lesquelles je tombe : si je trouve un titre que je cherchais à bon prix, je le prends quitte à le garder pour plus tard. A l’heure actuelle, j’aimerais bien trouver Final Fantasy VII et Suikoden ; du côté de la Playstation 2 spécifiquement, je suis satisfait de ma ludothèque.

PS

Que dire pour finir, sinon que je n’ai pas encore accompli mon objectif : constituer la ludothèque dont je rêvais étant gosse. J’ai encore du chemin à faire, de préférence dans les vide-greniers dans la mesure où, à cause des collectionneurs, certains titres ont atteint des tarifs prohibitifs.
Sinon, il manque une console dans ce billet ; d’une car je l’ai plus ou moins donné à ma sœur, et de deux car elle ne se trouve pas chez moi à l’heure actuelle. Celui qui trouve de quelle machine il s’agit gagne un sandwich.

Publicités
Cet article, publié dans Culture G, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le billet inutile (mais plein d’auto-satisfaction) sur ma collection de jeux-vidéo

  1. 2xS dit :

    A quoi le sandwich ?

    J'aime

  2. Xanatos dit :

    Pour le jeu Hokuto no Ken sur Master Sytem, je l’ai trouvé !
    Il a été rebaptisé Black Belt lors de sa sortie en Europe et aux USA.
    D’ailleurs l’univers post apocalyptique du manga de Buronson et Tetsuo Hara a été changé du tout au tout lors de la sortie du jeu, l’histoire ayant lieu cette fois au XXe siècle et notre bon vieux Ken a été transformé en karatéka ordinaire (enfin presque LOL).
    C’est pas la première fois qu’un jeu a eu droit à un tel ravalement de la façade: le jeu vidéo japonais Doki Doki Panic sur NES qui n’avait à la base aucun rapport avec Super Mario est devenu « Super Mario Bros 2  » lors de sa sortie aux USA et en Europe.
    Pour ma part, la Sega Master System fut ma deuxième console de jeux vidéos que j’ai reçu à Noël 1988, la première ayant été la CBS Colecovision que j’ai eu en 1983, c’est sur celle ci que j’ai joué pour la toute première fois aux jeux vidéos…

    J'aime

  3. ZGMF Balmung dit :

    Tu n’as joué qu’à .hack//INFECTION et pas la suite ?

    Ma première console de salon (bien à moi je veux dire) fut la PS2, du coup, je n’ai jamais eu en moi cet attachement – ce qu’on ressent notamment en te lisant – pour ces vieilles consoles (alors que j’ai l’âge pour y avoir joué). Dommage…

    Faudrait que je me finisse un de ces jours le FF Tactics Advance 2…

    J'aime

  4. Gemini dit :

    Xanatos >> Bonne réponse ! Mais je t’avouerai que j’ignorais tout de cette parenté avant d’acheter cette cartouche. Le jeu lui-même est très dispensable.
    Je n’ai jamais vu une Colecovision en état de marche, tu vends du rêve là :3

    ZGMF Balmung >> Je l’ai pris malgré les mauvaises critiques car je suis un grand fan de .hack//Sign et de .hack//Liminality, mais il est effectivement assez médiocre en tant que RPG. L’ambiance et le scénario sont excellents, mais j’ai beaucoup de mal à régler les comportements de mes compagnons, et surtout, c’est quand même beaucoup de phases de leveling bien chiantes, qui ont fini par me faire lâcher la manette. Dans ces conditions, je me vois mal acheter la suite.
    Plus que de l’attachement pour les vieilles consoles, c’est surtout qu’elles renferment encore d’excellents titres, qui restent totalement jouables malgré les années. Par exemple, Duck Tales et Chip’n Dale sur NES sont des jeux que j’ai testé pour la première fois récemment, et j’ai vraiment pris mon pied.

    J'aime

    • ZGMF Balmung dit :

      Te procurer les autres jeux te permettrait d’avoir les autres DVDs des épisodes de .hack//Liminality. J’avais découvert ces très bons OAVs avec les jeux, que de souvenirs…
      Sinon, franchement, j’avais trouvé les .hack//Games excellents, une très bonne expérience enrichie (par contre, il faut apprécier le côté dungeon rpg, ça peut jouer) par cette longue histoire surprenante en quatre chapitres (Infection n’est qu’une introduction). Aaah… Qu’était longue l’attente entre chacun des opus~
      Puis pour tout .hack//Fan, cette première saga sur console reste la base avec .hack//SIGN… Allez, je me permets la comparaison, c’est un peu comme l’Ancien Testament et les Quatre Évangiles ! 😉
      Par contre, j’ai toujours regretté de n’avoir pas pu jouer aux .hack//G.U. Games (je les avais juste essayés chez un ami)…

      J'aime

  5. Faust dit :

    Tiens pour moi aussi, la Master System II était ma première console de salon. Avec Alex Kidd intégré dedans (que je n’ai jamais réussi à finir dedans. C’est un symbole d’ailleurs ça non. Je veux dire, le premier jeu de salon auquel j’ai joué, je l’ai pas fini…si ça avait été le cas, je me demande à quel point ma vie serait différente actuellement)

    Sinon ma première console tout court, c’était la Gamate. Et ouais la Gamate. Je suis sûr que la plupart en ont jamais entendu parler hein…

    Pour la console qui manque, je dirais la Wii .

    J'aime

  6. Gemini dit :

    J’ai fini Alex Kidd seulement récemment. Merci les manga qui m’ont fait découvrir le sens de lecture japonais, sinon impossible de résoudre la dernière énigme.
    Et c’est bien la Wii.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s