Love Stage !!

Cette année, j’avais décidé de ne pas faire mes courses manga à la Japan Expo, sauf cas exceptionnel. Aucun éditeur ne propose d’offres réellement intéressantes – cela se limite à un ou deux produits dérivés, dont je n’ai pas l’utilité – et je n’ai pas envie de m’embarrasser avec des livres que je pourrai trouver ailleurs. Autre détail qui a son importance : même si je sais qu’un emplacement pour la convention coute cher et qu’il y a ces histoires de loi Lang, cela me fait mal de voir un éditeur me vendre directement un livre au prix libraire ; donc, tant qu’à faire, autant donner mon argent à mon libraire.
« Sauf cas exceptionnel », cela ne devait concerner que les petits éditeurs indépendants comme IMHO. Ils ont besoin de soutien. Mais en voyant que Taifu venait de publier un nouveau titre du duo Eiki Eiki / Taishi Zaoh, je n’ai pas pu résister.

Izumi a beau venir d’une famille d’artistes et de célébrités, il se complait dans une existence d’otaku le plus loin possible du strass et des paillettes. Sa seule incursion dans cet univers se résume à une apparition dans une publicité, il y a de cela plusieurs années, durant laquelle il dut compenser l’absence d’une petite fille ; une prestation que tout le monde a oublié, sauf son partenaire à l’écran de l’époque, Ryôma, devenu depuis une grande vedette.
Or, après 10 ans sans se croiser, Ryôma semble bien décidé à se rapprocher d’Izumi, dont il ignore encore qu’il s’agit d’un homme.

Comme vous êtres très observateurs, vous avez certainement dû remarquer que nous avons là un Yaoi. Enfin un Boy’s Love, mais bon, par commodité nous allons rester sur Yaoi, et puis c’est le nom de cette collection.
Ce n’est pas mon genre de prédilection, même s’il m’arrive d’en lire de temps à autre, à condition de bien les choisir au préalable. Là, je ne savais même pas qu’il devait sortir, mais quand j’ai vu le nom des auteurs sur les couvertures, j’ai acheté ce premier tome (la série en comptera deux au total) sans même réfléchir.
Alors, je ne vais pas vous refaire tout l’historique, mais ce sont vraiment des mangaka auxquelles je suis très attaché (il faudrait d’ailleurs que je fasse une petite liste à ce sujet un jour). Surtout Taishi Zaoh, car c’est par elle que j’ai découvert leur duo. Disons que, même lorsqu’elle écrit des shôjo sous le nom de Mikiyo Tsuda, elle cite fréquemment Eiki Eiki, allant jusqu’à faire interagir les personnages de Princess Princess avec ceux de Train☆Train. Pour être honnête, je n’ai jamais lu de manga écrit par Eiki Eiki seule (j’attends justement une publication française de Train☆Train), par contre leur travail en commun sur Elles fût une source de plaisir.

Love Stage !! commence un peu comme Family Complex en se focalisant sur le seul individu banal au sein d’une famille hors-norme. Le héros, Izumi, est un otaku pur jus que ses parents essayent de pousser vers le milieu artistique, mais d’une façon qui ne lui convient pas ; lui rêve d’écrire des manga, manque de chance, il n’est vraiment pas doué. Sa vie bascule lorsque son frère arrive à le persuader de tourner dans une publicité, pour laquelle il a été expressément demandé ; en effet, son unique apparition à l’écran – il y a 10 ans – consistait en un rôle de figuration intelligente dans une première publicité, dont les commanditaires ont décidé ont de tourner une sorte de « que sont-ils devenus » avec les enfants d’alors. A partir de là, il est fichu.
Le fait que le personnage principal soit un otaku est une bonne idée. Non seulement son statut est justifié par le traumatisme que fût ce tournage – il se coupe du monde autant qu’il le peut – mais aussi car cela devient rapidement un puissant ressort comique ; son grand frère étant malin, il n’hésitera pas à le manipuler au moyen de produits dérivés normalement introuvables de ses séries fétiches.

Le mot est lâché : « comique ». Plus qu’un Yaoi ou qu’une histoire d’amour – même si ces aspects-là sont bel et bien présents – c’est avant tout son aspect comique qui m’a plu dans Love Stage !!, et pas qu’un peu. Voilà, c’est dit, j’ai aimé ce premier tome.
Izumi n’est pas le seul personnage désopilant. Son grand frère Shôgo, chanteur extraverti qui le gâte comme pas permis mais sait aussi taper là où ça fait mal, apporte énormément à l’histoire, de même que Ryôma, l’amoureux transit aux réactions souvent excessives. Mais il y a aussi les parents un tantinet démissionnaires, ou encore Rei, le responsable de la boite de production familiale, qui semble aussi jouer les gouvernantes à ses heures perdues.
Hormis Izumi et Rei, tous donnent l’impression de ne pas vivre dans la « normalité » et de ne pas comprendre, justement, le décalage qui peut exister entre eux, ce qui nous mène à de nombreuses situations surréalistes, irrésistiblement drôles ; comme lorsque Shôgo arpente la fac d’Izumi de long en large pour le retrouver, persuadé d’être méconnaissable grâce à ses lunettes, et qui ne se rend pas compte que son petit frère tient à son anonymat et à ne surtout pas être associé à lui.

Il ne fait aucun doute que le second et dernier tome donnera plus d’importance à la relation forcément compliquée entre Izumi et Ryôma, mais connaissant les auteurs, cela devrait conserver une bonne petite dose d’humour. Ce sera en tout cas un achat indispensable dès sa sortie, tant j’ai été séduit par cette entame de Love Stage !!, laquelle s’achève d’ailleurs par une situation qui me donne très envie de lire la suite. Je vous dirai ensuite si la série a su maintenir cette qualité jusqu’au bout, mais je ne me fais pas trop de soucis pour ça.

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Love Stage !!

  1. Angelkappa dit :

    J’aime beaucoup les auteurs donc ce manga m’intéresse grandement et ton avis me pousse à l’achat et je vais devoir attendre la fin du mois, vu que je ne vais pas à la JE T_T

    Par contre une petite erreur, la série est toujours en cours au Japon et le volume 3 est sorti le mois dernier 😉 Une adaptation en anime est déjà annoncée, même si on ne connait pas le format pour le moment.

    J'aime

  2. Natth dit :

    J’ai appris récemment que Love Stage devrait bientôt être adapté en anime :
    http://www.manga-news.com/index.php/actus/2013/05/30/Love-Stage-adapte-en-anime
    Il est possible que tu sois déjà au courant (la news est passée sur Club Shôjo), mais comme tu n’en parles pas ici… J’espère que l’on aura bientôt de nouvelles informations ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s