11 Questions sur les Manga et les Animes

J’ai été tagué par Carolus du blog Club Shôjo. A la base, ce devait être des questions sur les drama, mais comme elle connait peu de blogueurs qui en fassent leur fond de commerce, elle s’est reportée sur les manga et les animes.

Les règles du jeu :

  • Poster les règles du jeu sur votre blog
  • Répondre aux 11 questions
  • Inventer 11 nouvelles questions sur le thème que vous voulez
  • Partager le tag avec 11 personnes en mettant un lien vers leur blog et en leur annonçant la joyeuse nouvelle

1) Es-tu plutôt manga, anime ou drama ? Pourquoi ?
Cela tombe bien, je me suis justement posé la question récemment. Déjà, je ne peux pas dire les dramas, dans la mesure où j’en ai vu très peu à ce jour ; Otomen, Nodame Cantabile, Dragonzakura, nous n’allons pas aller loin avec ça. Cela se joue donc entre les manga et les animes, et je vais dire les manga. J’ai un fort attachement à la BD en général, au format « papier », alors que je sais que, dans le fond, je pourrais me passer de l’animation (ce qui ne veut pas dire que je le ferai).

2) Si tu ne devais garder qu’un seul manga de ta collection lequel serait-ce ?
Plus compliquée. Je serais tenté de citer un manga qu’il soit possible de lire et relire pour sa portée philosophique, pour son sens caché (et je finirais par choisir un titre d’Osamu Tezuka), mais je vais quand même rester sur Saint Seiya, pour la valeur sentimentale. Ce fût ma première série en manga, donc forcément, j’y tiens énormément.

3) Est-ce qu’il t’est déjà arrivé d’acheter un manga sans lire le résumé, juste parce que c’était la nouvelle série de tel auteur ou parce que la couverture était jolie ? As-tu regretté ton achat ?
Alors là, je ne sais pas trop quoi répondre. Je serais tenté de dire que oui, il m’est arrivé de commencer un manga rien qu’en me basant sur son auteur ; et dans ces cas-là, je n’ai pas souvenir d’avoir été déçu. Mais, car il y a un mais, les auteurs pour lesquels je suis prêt à commencer une nouvelle série sans concession sont extrêmement rares, je dirais que je peux les compter sur les doigts d’une main. Surtout, quand j’apprécie vraiment un auteur, je sais quand un de ses nouveaux titres va sortir, et je sais de quoi il va parler. Après, c’est sûr que le nom du mangaka peut avoir plus d’importance que le résumé, ou que ce soit la combinaison des deux qui m’inspire, là où le synopsis seul ne m’aurait pas attiré s’il avait été le fait d’un autre auteur. Concrètement, je ne risque pas de laisser passer le dernier Wataru Yoshizumi même si le résumé ne me fait ni chaud ni froid, et c’est la présence de Hiromu Arakawa qui m’a poussé vers Silver Spoon. Dans un cas comme dans l’autre, je ne regrette rien.
Par contre, commencer un manga en fonction de sa couverture, cela ne m’est jamais arrivé. Cela aurait pu être le cas pour Rendez-vous sous la Pluie, car les couvertures sont sublimes, mais je connaissais déjà la série avant de la découvrir chez mon libraire. Disons que si ce manga n’avait pas eu ces couvertures, je ne l’aurai pas remarqué parmi les nouveautés, alors que j’espérais secrètement cette sortie et que j’étais passé à côté de l’annonce de Taifu. Ça compte ?

4) Quels sont les « ingrédients » indispensables pour faire un bon manga ?
Euh… Kamoulox. Sérieusement, je n’en sais trop rien. J’aurais tendance à penser qu’il faut une alchimie entre plusieurs éléments, sachant que j’ai tendance à privilégier le scénario au dessin ; après tout, mon manga favori reste Devilman, et je suis le premier à reconnaitre que Go Nagai possède un sens des proportion des plus discutables.
Je vois surtout deux indispensables : un bon mangaka, et un bon responsable éditorial. Ce-dernier point peut sembler superflu, mais avec des mangaka comme Naoki Urasawa ou Tsukasa Hojo, ils ont prouvé leur utilité. Surtout Tsukasa Hojo : l’auteur a admis que Angel Heart ressemble à ce qu’il aurait fait sur City Hunter s’il avait eu plus de liberté (donc s’il n’avait pas été dépendant de son responsable éditorial de l’époque) ; or si nous sentons une tendance à la dérive dramatique dans City Hunter, elle ne se concrétise pas aussi violemment que dans Angel Heart, qui atteint des sommets de ridicule à cause de ça.

5) A force d’en parler, as-tu déjà converti quelqu’un aux mangas ou anime ?
Convertir, c’est un bien grand mot. Soit mes amis lisaient déjà des manga avant de me rencontrer, soit ils en ont essayé un ou deux mais sans éprouver une passion particulière qui les pousserait à y revenir régulièrement. Idem pour les animes.
Par contre, dans ma famille, j’ai initié ma petite sœur entre autre à l’animation et aux manga. Elle en consomme moins qu’avant, mais elle a eu une tendance très manga. Ma mère a lu quelques séries de Osamu Tezuka, avec une attirance particulière pour L’Histoire des 3 Adolf, mais elle préfère la BD occidentale ; dernièrement, j’ai réussi à la mettre aux comics, et en VO de surcroit. Quant à mon père, il voulait lire Aya, Conseillère Culinaire, mais n’a finalement jamais dépassé le tome de Negima que je lui avais prêté.

6) Quel est le meilleur shôjo ou yaoi que tu aies lu ?
Je vais dire Mint na Bokura, de Wataru Yoshizumi, mais c’est comme pour la seconde question : c’est plus sentimental qu’autre chose. Objectivement, ce n’est pas le shôjo du siècle ; mais c’est celui à l’origine de toute ma passion pour cette catégorie bien particulière. Donc il reste suffisamment bon pour m’avoir donné envie de continuer, et c’est un titre que je conseille encore régulièrement.
Dans la mesure où je ne pouvais en citer qu’un, je vais jouer le jeu et ne pas préciser lequel je considère objectivement comme le meilleur.

7) Quel personnage de manga ou anime est le plus charismatique, selon toi ?

8) Est-ce que tu as déjà regardé plusieurs fois un anime ou un drama ? Si oui, lequel (lesquels) ?
Houla, déjà la question précédente était délicate, mais là… Dans la mesure où j’ai commencé les animes à l’époque de la VHS, alors que j’étais au collège, il m’a fallu pendant longtemps composer avec mes faibles finances et sans internet ; donc ma soif d’animation japonaise ne pouvait être étanchée qu’en revoyant plusieurs fois les mêmes séries, celles que j’avais en VHS ou qui étaient rediffusées par Midi les Zouzous ou Canal+. Cela signifie que j’ai regardé bon nombre de fois Neon Genesis Evangelion, Vision d’Escaflowne, Saint Seiya, Silent Möbius, Cowboy Bebop, Serial Experiments Lain, Gundam Wing, les OAV de Ranma 1/2, et Captain Tsubasa. Lorsque j’ai commencé à acheter des DVD, j’étais encore dans une situation similaire, ce qui m’a poussé à revisionner régulièrement Love Hina et Fruits Basket.
Ensuite, il m’arrive de revoir une série que j’ai découvert en fansub, au moment où j’achète les DVD ; cela concerne notamment Le Comte de Monte-Cristo, Negima, Gunbuster (probablement la série que je regarde le plus souvent), .hack//Sign, Mai HiME, les deux séries Stand Alone Complex, Jeanne et Serge, Princess Princess, I My Me ! Strawberry Eggs, certaines déjà citées précédemment, et j’en oublie sûrement.
J’ai aussi regardé plusieurs fois Baccano, Durarara, Mai Otome, et Môretsu Pirates, pour lesquelles j’attends encore des éditions BRD satisfaisantes.

9) Quel manga ou anime t’a le plus fait rire ?
Dans la mesure où j’ai failli m’étouffer en le regardant, je répondrais sans hésiter Fullmetal Panic? Fumoffu.

10) Inversement, lequel t’a ému aux larmes ?
Je ne peux en choisir qu’un ? Alors la saga d’Asgard dans Saint Seiya. Quant à la raison, je dirais qu’une partie de la réponse se trouve dans la question suivante.

11) Quel anime ou drama possède la plus belle OST ?
Voir réponse précédente ^^

Bon, alors là, je suis censé demander à 11 autres personnes de participer. Mais Carolus a déjà évoqué la plupart des personnes que j’aurais convié, donc je n’ai plus rien à faire.

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s