Manga : mes impressions sur l’année 2012

A la base, je n’avais pas prévu d’effectuer un bilan de l’année écoulée. Puis j’ai commencé à rédiger quelques lignes sur un forum, qui se sont rapidement changé en pavé. Alors tant qu’à faire, autant l’écrire, ce fameux article !

Je dois bien l’avouer, j’avais la flemme de retrouver toutes les séries que j’avais pu commencer et abandonner en 2012. Car c’est la première chose que je retiens de cette année : j’ai commencé plusieurs titres que j’ai revendu au bout d’un ou plusieurs tomes, ce qui ne m’arrivait que très rarement auparavant. Autant dire que je ne pense aucun bien de ces manga. J’ai joué, et j’ai perdu. Au passage, j’ai aussi interrompu une série que je suivais pourtant depuis plusieurs années.
Dans le détail, il s’agit de :
Afterschool Charisma : un titre pas foncièrement mauvais, mais pas franchement mémorable non plus. Un potentiel que je trouve inexploité, j’ai fini par lâcher l’affaire au bout de quelques volumes.
Bleach : Depuis quelques tomes déjà, je ne lisais cette série que par habitude. Comme je ne voulais pas non plus l’abandonner en plein milieu, j’ai attendu la fin d’un arc, et quand celle-ci est enfin venue, je me suis arrêté là, sans regret ; et ce qui tient lieu de conclusion me satisfait. Par contre, je n’ai pas revendu la série, puisqu’elle m’a tout-de-même apporté de bons moments par le passé.
Btooom! : Un titre totalement superficiel, que je n’aurais jamais imaginé chez un éditeur comme Glénat. J’ai déjà lu Battle Royale, alors cette copie ne présente pas un grand intérêt pour moi.
Front Mission : Un premier tome très accrocheur, et une suite qui ne confirme pas cette bonne impression de départ.
Love so Life : Jusqu’à présent, je prenais les comédies romantiques de Akata car elles avaient toutes ce « petit quelque chose » qui les différenciaient des autres ; je ne l’ai pas retrouvé sur cette série, qui s’avère d’une affligeante banalité matinée de bons sentiments. Du vu et revu et re-revu 1000 fois, donc aucun intérêt.
Yamato : La palme, je ne suis même pas arrivé au bout du premier tome. L’éditeur essaye de nous vendre comme un manga de Leiji Matsumoto une adaptation de l’anime, signée par un tâcheron qui a partagé sa carrière entre l’assistanat et – justement – les adaptations. Le travail de traduction est un des pires que j’ai pu lire, cela n’arrange rien.
C’est un peu décourageant, tout ça… Mais cela confirme deux tendances : je n’aime pas les publications Ki-oon à quelques très rares exceptions près, et Glénat est décidément en perte de vitesse dans ma bibliothèque (je ne suis plus qu’une seule série chez cet éditeur).

Ce qui m’amène à la seconde partie de mon bilan : plus des deux tiers de mes séries en cours ont désormais une publication au mieux trimestrielle, au pire carrément irrégulière ; soit parce qu’elles ne marchent pas, soit parce que nous avons rattrapé le Japon, soit sans la moindre raison apparente. Les seules séries que j’achète encore à un rythme bimestriel sont Captain Tsubasa, Hikari no Densetsu (qui de toute façon s’arrête ce mois-ci), Wingman, Nura le Seigneur des Yokai, Kuroko no Basket, et… Ben c’est tout ! Pour le reste, c’est au petit bonheur la chance ; je me retrouve avec des mois complètement vides et d’autres qui font bien mal au porte-monnaie, alors qu’il n’y a encore pas si longtemps, je savais toujours à peu près ce que j’allais débourser chaque mois, avec quelques très rares séries aux parutions « imprévisibles ». Le rythme bimestriel me manque… Les éditeurs se plaignent que les lecteurs lisent tous les mêmes séries, mais s’ils diminuent le rythme dès qu’un titre fonctionne moins bien, cela donnera encore moins envie à un nouveau public.
L’autre soucis, c’est que cela revient à trainer une série beaucoup plus longtemps qu’auparavant. Certaines sont terminées au Japon – c’est notamment le cas pour Otomen, Nodame Cantabile, ou Prince du Tennis – mais j’ignore quand j’en verrai enfin la fin. Probablement pas en 2013.

Décembre 2012 et Janvier 2013 sont pour moi marqués par la fin de plusieurs séries : Shi Ki, Hikari no Densetsu, In the Walnut, Negima (qui aurait dû finir depuis longtemps si Pika avait conservé le rythme de cette série), et Level E. Et pour l’instant, je ne vois pas grand chose pour les remplacer. Je pense jeter un œil à Stardust Crusaders (par curiosité), Master Keaton (pour son auteur), et Trouble is my Business (pour son synopsis). Je serais tenté par Chihayafuru (grâce à son anime), mais je n’ai aucune confiance en son éditeur pour aller jusqu’au bout de cette série.
En dehors de ces quelques titres, je ne trouve pas grand chose d’intéressant dans les premières annonces des éditeurs. Ce que certains présentent comme leurs futurs têtes de gondole – Silver Spoon, Sket Dance, Bimbogami, No Longer Heroine, Harisugawa, les anime comics des films de Dragon Ball – ne me tentent absolument pas. Ai-je fini par me désolidariser du reste du lectorat français ?

L’année dernière, je me suis lancé dans Nura le Seigneur des Yokai (grâce à une promotion de Kana), Piece (pour les bons échos que j’ai eu dessus), In the Walnut (pour les bons échos que j’ai eu dessus), Cyber Blue (pour son auteur), Prophecy (pour son auteur), Seven Shakespeares (pour son auteur), Kuroko no Basket (grâce à son anime), Wingman (grâce à son anime), The Civilization Blaster (grâce à son anime), et Blue Exorcist (grâce à son anime). Plus trois one-shots : 2001 (pour son auteur), Le Cœur de Thomas (pour son auteur), et Elles (pour ses auteurs). Dans le lot, trois sont finis ou vont se terminer ce mois-ci, et seuls deux possèdent une parution régulière.
Cela peut sembler excessif, mais j’ai terminé de nombreuses séries l’année dernière, et pour le reste, ce ne sont pas un Vinland Saga, un Yotsuba, ou un Fleurs Bleues qui vont me couter cher, vu le peu de tomes qui sortent chaque année.
Quoi qu’il en soit, je suis satisfait des titres ci-dessus, c’est le principal. Je note tout-de-même qu’il y a surtout des séries « bien sympa » et relativement peu de « mémorables ».

Mes projets pour 2013, déjà je vais continuer mes séries en cours. Je ne les ai pas toutes citées précédemment, puisqu’il reste Black Butler, Broken Blade, Divine Nanami, Drifters, Naruto, Le Pavillon des Hommes, Princess Jellyfish, Rendez-vous sous la Pluie, Saint Seiya G, Ultimo, Les Vacances de Jésus et Bouddha, et X (que je considère comme toujours en cours). Vous remarquerez que la plupart n’ont pas énormément d’impact sur mon budget… Surtout X.
Évidemment, outre les titres que j’ai déjà prévu d’acheter, j’attends d’être surpris soit par une annonce inattendue de la part d’un éditeur – tellement inattendue que je n’ai même pas de titres en tête que j’oserais évoquer ici – soit par de bonnes critiques. Celles-ci ne sont pas toujours fiables – c’est comme cela que j’avais commencé Front Mission – mais elles m’auront au moins permis de découvrir Piece, qui s’impose comme un de mes coups de cœur de 2012.
Pour le reste, je pense que 2013 sera l’année idéale pour m’intéresser aux séries finies ou en cours que je n’ai pas eu l’occasion de lire jusque-là ; des petits shônen efficaces, des classiques shôjo, des monuments qui manquent encore à ma culture, j’ai déjà quelques pistes mais là ça dépendra quand même de mes finances, car cela demandera un plus fort investissement.

Maintenant, la question rituelle : qu’avez-vous pensé de 2012 niveau manga et qu’attendez-vous de 2013 ?

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Manga : mes impressions sur l’année 2012

  1. David dit :

    Une remarque rapide concernant ton article : « bimensuel » = 2 parutions par mois (tous les 15 jours), « bimestriel » = 1 parution tous les 2 mois (ce que tu voulais dire dans ton bilan, je pense).

    Pour le reste, j’ai personnellement apprécié 2012. Comme toi, j’ai de moins en moins de titres bimestriels ou trimestriels, et de plus en plus de titres à parutions irrégulières (soit à cause de la situation du titre au Japon, soit à cause d’un manque de succès en France). Dans les nouveautés, je retiens 7 Shakespeares, Bonne Nuit Punpun, I am a hero, Ki-itchi VS, Level E, Piece et Thermae Romae. J’ai aussi apprécié Btooom !, Billy Bat ou Prophecy. Dans ce que j’ai tenté, il n’y a que Wolfsmund qui m’a déplu. Et j’ai trouvé Ethnicity 01 très moyen.

    Pour 2013, je n’attends rien de plus que la continuité de 2012. Quelques nouveautés intéressantes parmi la masse de sorties (j’ai déjà noté quelques titres comme Bye bye, my brother, Master Keaton, Silver Spoon, Zéro pour l’éternité, entre autres), la suite de mes séries en cours et, pourquoi pas, d’heureuses surprises et découvertes.

    J'aime

  2. Sirius dit :

    Même pour acheter Chihayafuru. En fait, j’ai beau être fan, je ne vais pas m’y risquer en voyant combien les volumes de Nodame ont du mal à s’aligner. Car Chihayafuru risque d’être encore bien plus boudé par les lecteurs.
    Sinon tu t’es procuré l’édition deluxe de 2001 (si oui, un petit retour?)

    J'aime

    • Gemini dit :

      Alors oui, j’ai acheté 2001. Très belle édition, excellent manga, mais à ce prix et après une telle attente, ils auraient pu enlever les fautes d’orthographe…

      J'aime

    • Amo dit :

      Ca a aucun sens.

      « J’adore Chihayafuru mais je vais pas acheter le manga français parce qu’il risque d’être annulé parce que y’aura pas assez de gens qui l’achèteront. »

      CA A AUCUN SENS.

      J'aime

      • Gemini dit :

        Ça a du sens si tu as déjà eu des problèmes avec cet éditeur. Je croyais que tu achetais Monsieur Désespoir chez eux, donc tu devrais en être conscient.

        La série aurait été proposée par Kana, aucun soucis, je l’aurais prise sans hésiter. Alors qu’avec Pika, j’ai déjà eu de mauvaises expériences par le passé, ils ne sont pas sérieux et un titre aussi casse-gueule a toutes ses chances d’être arrêté ou très fortement ralenti.

        J'aime

  3. Sirius dit :

    Les fautes d’orthographe, dans un truc vendu 100€ les 700 pages? o_O
    Paraît-il que certaines parties auraient été omises en plus.

    J'aime

  4. a-yin dit :

    Je sens que je vais, malgré tout, tenter l’aventure Chihayafuru. Je fais partie de ceux qui ont souffert après le volume 10 de 7 Seeds. Mais peu importe, je tente. En 2013, je vais forcément acheter… Steel Ball Run!

    De 2012, je retiens…
    – Le semeur d’étoiles de Shizuka Nakano, très attendu vu que son Piqueur d’étoiles fut pour moi un petit coup de coeur
    – Une année très Moto Hagio venue plusieurs fois sur Paris, avec deux oeuvres sorties en France, Léokun (plus confidentielle) et Le Coeur de Thomas. Je retiens la paresse de cette édition par ailleurs
    – Retour en force de Togashi entre Hunter x Hunter (2 volumes!) et Level E, un titre que j’attendais décidément depuis longtemps
    – De belles découvertes d’anciens titres: Magi (du shônen d’aventure classique qui m’a charmée), Simple comme l’amour (jamais je n’y aurais pensé et pourtant…) et A fleur de peau
    – On n’y croyait plus mais 3 volumes de Princesse Kaguya ont vu le jour dans l’année…
    – Absence totale de Onmyôji 😦
    – Une année plus que jamais sous le signe des éditions étrangères
    – J’ai fini par lire TOUS les manga de Akimi Yoshida trouvables en chinois
    – Même commentaire pour les manga de Fumi Yoshinaga trouvables en anglais
    – J’aurais dû attendre pour Kamakura Diary de la même Akimi Yoshida u_u

    J'aime

  5. a-yin dit :

    J’espère que Kamakura Diary sera bien accueilli par le public :). Je trouve, mais cela n’est que mon ressenti, que Akimi Yoshida est très proche de Fumi Yoshinaga sur ce titre. Le côté tranche de vie, avec de l’émotion, sans pour autant être gnan gnan, avec un humour un brin léger, abordant les choses importantes de la vie sans dramatiser le tout. J’attendrai le volume 5 avec impatience pour le coup ^^ .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s