« DC ou Marvel » ?

Voilà en substance une question que j’avais posé à Florence Torta et Philippe Cardona – auteurs (notamment) de Sentai School – qui nous prouvaient dans leur série phare posséder un fort attachement pour les super-héros américains, en plus des manga qu’ils parodiaient avec malice. Maintenant, c’est à mon tour de répondre à cette épineuse question.

Je pense que cette question n’a rien de fantaisiste, et que de la même façon, nous ne pouvons pas dire « c’est du pareil au même » ou « de toute façon, la plupart des auteurs ont travaillé pour les deux boites ». La différence entre les deux concurrents historiques ne s’arrête pas aux noms qui leur sont associés, avec un qui possède Superman et l’autre Spiderman. C’est beaucoup plus profond que cela.

Chez DC Comics, le super-héros est une icône, proche de la figure mythologique. De nombreux archétypes du héros à l’américaine proviennent de cet éditeur, comme le menton carré. Ils donnent parfois l’impression d’être moins humains que ceux de Marvel Comics, même s’ils s’en rapprochent de plus en plus.
Chez Marvel Comics, les super-héros sont des humains comme vous et moi mais avec des pouvoirs extraordinaires. Et cela change tout. Ils ont les mêmes problèmes que nous, doivent travailler et payer leurs impôts tout en combattant le crime, et le public ne leur en est pas toujours reconnaissant. Quand Stan Lee et Jack Kirby ont créé les Fantastic Four, qui ont été à l’origine de l’explosion de la firme dans les années 60, ils ont annoncé eux-même ne pas avoir imaginé une équipe de héros, mais une équipe de monstres. Cela résume bien tout ce qui a suivi.

Il est très intéressant de comparer le comportement des civils dans chacun des deux univers, ou si vous préférez, leurs réactions face aux actes des héros.
Du côté de DC Comics, il y a de l’admiration, voire de l’adulation. Un épisode de l’excellent dessin-animé Justice League Unlimited le montre très bien ; dans celui-ci, Captain Marvel nous prouve à quel point il admire Superman, et à quel point il a toujours été un modèle pour lui. Une situation que nous ne verrions jamais chez Marvel Comics ; tout au plus un personnage pourra être impressionné par l’aura et la célébrité d’un autre, comme lorsque la seconde incarnation de Ant-Man rencontre pour la première fois Thor, dans Avengers Under Siege.
Chez Marvel Comics, c’est très différent. Presque tout le monde considère Hulk comme un monstre, et les seules exceptions sont des marginaux, des déçus du système, ou des personnes qui le connaissent personnellement, ou du moins qui connaissent personnellement Bruce Banner. Les X-Men sont rejetés et haïs, les mutants sont perçus comme une race unie dont Magneto serait le représentant, et dès que deux d’entre eux s’affrontent, ce n’est vu que comme une mise en scène destinée à détourner l’attention ; Cyclops vient à peine de comprendre, dans le comics, qu’ils ne feront jamais changer les mentalités. Spiderman est considéré comme un criminel, et victime d’une méfiance savamment entretenue par le Daily Bugle et les éditos de J. Jonah Jameson.

Nous pourrions continuer comme cela pendant des heures, mais un dernier exemple me semble parlant. Dans Avengers Under Siege, des manifestants vont défiler devant le manoir des Avengers, à New York, pour protester contre l’incorporation dans l’équipe d’un personnage controversé : Namor. Jamais vous ne verriez ça dans Justice League of America ; d’une part car pour aller défiler devant la Watchtower, bonne chance, et surtout parce que la JLA est au-dessus de tout ça – littéralement comme au sens figuré. Cela va peut-être changer un peu maintenant que Flashpoint est passé, mais je ne donne pas longtemps aux auteurs pour rétablir la continuité.
Le seul personnage un peu iconique de Marvel Comics, c’est Thor, qui est quand même un Dieu asgardien. Mais s’il a été envoyé sur Terre à l’origine, par son père, c’était pour apprendre l’humilité, dans la mesure où il avait un égo de la taille de Manhattan. Et même s’il s’est assagi, cela reste un personnage assez hautain, voire méprisant.
Les héros DC Comics sont des modèles à suivre, ceux de Marvel Comics des personnages dans lesquels se reconnaitre. Franchement, je n’aurais pas envie de prendre Thor pour modèle.

Spiderman et les X-Men sont des héros attachants car il est facile de s’assimiler à eux, à leurs problèmes. N’importe qui victime de rejet dans sa vie, pour une raison ou pour une autre, peut se dire qu’il arrive la même chose aux X-Men (le réalisateur Bryan Singer en fera une métaphore sur l’homosexualité). Spiderman, à ses débuts, c’était le gentil intello, sympathique, mais mis à l’index par ses camarades de classe car il n’était pas sportif et qu’il manquait de charisme ; il s’en prenait plein la gueule alors qu’il ne l’avait pas mérité, et là encore de nombreux lecteurs vont se retrouver dans cette situation absurde et injuste.
Seulement, à un moment, trop c’est trop. Dès qu’il peut arriver une catastrophe, c’est sur eux que ça tombe ; ils sauvent le monde, mais n’en sont que plus détestés en retour. Il faut voir la réalité en face : Spiderman et les X-Men sont des perdants, des personnages condamnés à l’échec même s’ils sortent victorieux de leurs combats. Et dans un sens, il y en a ras-le-bol ! Un peu comme, au fond de nous, nous aimerions bien qu’un jour, Coyote attrape Bip-Bip, j’aimerais que ces héros aient enfin droit à la reconnaissance qu’ils méritent. Mais hormis dans certains titres parallèles – et encore, car cela ne fait pas partie de leur identité profonde – cela n’arrive jamais.

Historiquement, la France a été baignée plus par Marvel Comics que par DC Comics. Certes, il y a eu les films et les dessin-animés, mais quand j’allais acheter mes comics en kiosque, il était hors de question de trouver autre chose que du Marvel Comics. Mais au bout d’un moment, franchement, j’en ai eu marre de la descente aux enfers permanente des personnages. Là, j’ai commencé à m’intéresser à DC Comics, et j’y ai trouvé quelque chose de nouveau : des héros imposants, majestueux, et considérés comme tels. Sans parler de Batman, qui possède une aura hors du commun, même s’il parait plus sombre, moins bien accepté (voire carrément fou sous les crayons de certains auteurs). Cela apporte du changement, de la fraicheur, et surtout, cela fait du bien de voir des héros qui gagnent et sont reconnus pour leurs agissements.
Et, si je devais parler des éditeurs au sens large, au-delà de leurs têtes de gondole, DC Comics possède le label Vertigo, grand pourvoyeur de titres d’anthologie. Marvel Comics peut difficilement lutter sur ce secteur.

DC ou Marvel ? Dans un sens, pourquoi choisir ? Les deux ne boxent pas dans la même catégorie, et possèdent tous deux des auteurs largement capables de transcender leur matériau de départ pour nous offrir des titres ambitieux et mémorables. Par exemple, je n’apprécie pas spécialement Iron Man, mais entre les mains de Bob Layton et David Michelinie, il participe à la création de récits fantastiques. Et pour mettre les deux éditeurs sur un plan d’égalité, je trouve que les deux arrivent parfaitement à faire des conneries, comme appeler Grant Morrison pour dynamiser un titre en y foutant le bordel ; ça et les crossovers « marquants » à outrance, ces dernières années, je ne suis pas spécialement client (litote).
En ce moment, je ne suis vraiment que Ultimate X-Men comme série issue d’une de ces deux maisons. Pour tout le reste, je vois au cas par cas, je prends des intégrales de sagas récentes ou passées que j’ai envie de lire, dont beaucoup en VO, et c’est une technique qui me convient parfaitement.
Et vous, quel univers préférez-vous ?

Publicités
Cet article, publié dans Comics, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour « DC ou Marvel » ?

  1. Shin Niko dit :

    DC ou Marvel? Cette question, je me la suis posé il y a un peu plus d’un an lorsque j’ai commencé les comics pour de bon. A l’époque, avec les films et les séries animées, ma connaissance des deux éditeurs était sensiblement la même, pourtant je suis naturellement allé vers Marvel. Le peu de parutions françaises pour DC y a joué aussi mais ce sont surtout les personnages qui ont fait basculé mon choix d’un côté plutôt que de l’autre. Comme tu l’as écrit, les héros Marvel sont plus humains, ils ont des problèmes, parfois de vraies galères, certains en chient carrément en dehors de leur job de super héros et par conséquent ils sont peut-être un peu plus intéressants qu’un Superman ou un Green Lantern.

    Je ne nie pas pour autant l’attrait que j’ai pour DC (merci la série Young Justice ^^). D’ailleurs je compte bien craquer ce mois-ci pour quelques-uns des titres français du fameux relaunch qu’a subit tout l’univers de Batman et ses potes. Je verrai bien si j’arrive à faire cohabiter ces deux éditeurs sur mes étagères ou si je finirai par faire un choix définitif.

    J'aime

  2. Eowyn dit :

    DC DC DCééééééééééééééééééééééé
    En fait jsuis pas une mégaconnaisseuse de comics mais j’aime beaucoup Batman, je crois qu’on a tous été marqués par l’adaptation animée dans les nineties, puis récemment l’excellent the Dark knight, et je mégakiffe Alan Moore également. DC donc.
    Rah faudrait que je lise plus de comics car à part du Alan Moore j’ai pratiquement rien lu
    (que de la franchise TopCow en fait)

    J'aime

  3. Jonas dit :

    It’s MAHVEL BABY ! J’ai grandi devant des comics marvel donc ça m’influence, mais j’ai aussi grandi devant les DA de batman et superman donc bon on va dire que je suis vaguement neutre.
    Une autre différence entre les 2 franchises, c’est qu’un héros DC a souvent des successeurs. Flash, Green Lantern, Batman et Superman sont des « postes » qui ont vu de nombreuses personnes derrière le masque. Bon tu me diras que certains sont plus emblématiques que d’autres mais tu vois là où je veux en venir.
    Chez Marvel c’est arrivé une fois ou deux (genre Captain America après Civil War), mais j’ai l’impression que c’est plus rare.

    Personnellement si je préfère Marvel c’est surtout pour le caractère des personnages à la Deadpool, Hulk, Wolverine, Captain America, Punisher, Iron-man… Que des personnalités fortes dont les interactions sont savoureuses imho.

    J'aime

  4. Pso dit :

    Je dirais évidemment Marvel puisque je ne lis que ça vu que mon budget est déjà (trop) conséquent pour ce média 😀

    Après, comme je l’avais expliqué par le passé, il y a aussi le fait que j’ai toujours trouvé les héros DC très kitsh visuellement. Je sais pas si c’est réellement le cas ou juste une méconnaissance du sujet (je suis sûr qu’en fouillant de chaque côté, ça doit être du 50/50), mais même en restant dans le domaine des héros costumés, j’ai du mal avec ce que je vois, en dehors du Batman qu’on aime tous. C’est con à dire, mais je préfère même le slip de Namor que l’armure d’écailles d’Aquaman… (Après, ça n’empêche pas qu’il y ait des costumes/personnages risibles dans les 2 camps, mais j’ai plus de mal avec DC)

    Puis ouais, Marvel me paraît nettement plus médiatisé/populaire que DC, on baigne plus facilement dans du Marvel, ça aide. Il y a quelques temps, tu m’aurais demandé de te citer 10 héros DC, je t’en aurais sortis 3/4 et j’aurais lutté pour le reste… Toujours cette impression que c’est un univers plus « confidentiel », moins grand public… Ca ne m’a pas empêché de kiffer des trucs comme les films Batman, la série animée des 90′ comme celle sur Superman, la série live sur Flash (j’aimerais bien la revoir d’ailleurs, même si ça a du très mal vieillir) ou l’excellent Teens Titans. Mais ça fait peu. Mais globalement, je m’oriente plus facilement vers marvel pour ces raisons, en plus de tout ce qui est « identification » qui me correspond plus qu’un « modèle ». Puis je suis sûr que DC n’a pas de héros aussi charismatique d’Howard.

    J'aime

  5. inico dit :

    Marvel.
    Pour la bête raison que je ne connais que ça.

    Il y a bien longtemps que je n’ai acheté un comic. A chaque fois que j’ai eu l’occasion d’en feuilleter un, je n’ai jamais réussi à retrouver ce qui m’avait tellement plus dans mon enfance. Peut-être est-ce tort ? Je devrais alors essayer de les aborder sous un autre angle, plus adulte. Quoiqu’il en soit, cela doit bien expliquer mon transfert vers les mangas que je n’ai pas connu ni enfant ni adolescent et que j’ai découvert bien plus tard.

    Et quand dans les années 80 j’achetais des comics, c’était Marvel only. Strange, Special strange sont ceux qui étaient disponibles et dont je ne ratais pour rien au monde une sortie. Des titres dont je recherchais les numéros les plus anciens à chaque brocante ou marché.
    Et j’ai rêvé, rêvé à ces héros torturés, mal aimés en qui il était pour moi si facile de m’identifier. Car, ils avaient des super-pouvoirs, oui, mais d’abord ils étaient des femmes et des hommes qui souffraient, connaissaient les difficultés du quotidien. Des gens qui se cherchaient, comme moi 🙂
    Quand j’ai progressivement arrêter d’en lire, je n’avais pas encore atteint le stade d’évolution me permettant de désirer quelque chose de différent. Et j’en suis resté là.

    D’ailleurs, qu’y avait-il comme parution DC dans les années 80 ? On en trouvait en librairie ? Seulement des beaux livres et pas des magazines peut-être (trop cher pour un gamin) ?
    Donc Marvel , Marvel et Marvel. DC un jour peut-être …

    Bip-bip qui se ferait bouffer par Coyote ? Quelqu’un a déjà dû bien le faire. C’est trop tentant ^^

    J'aime

  6. speakertarge dit :

    Je ne vais pas m’attarder à des explication trop longue, je suis entièrement dévouais a Marvel car pour moi les personnage de c’est comics sont plus réel. Surtou Spider-man qui a du mal avec sont image de super-héros. Mais le top pour moi c’est une saga qui à commencer il n’y a pas si longtemps c’est Spider-man universe: sa raconte l’histoire de Eugène « flash » Thompson alias agent Venom qui comme sont nom l’indique à le simbiote venon. Cette saga est bien car il y a tout un aspect psychologique où flash ce remet un question à chaque décision prise.
    Voila donc Marvel c’est mieux que DC (pour ma part)

    J'aime

  7. Kiro Matsui dit :

    Pour moi sa sera évidemment, DC. Pourquoi DC? Parsque Batman ! Sérieusement, Batman et le Héro le plus charismatique que j’ai jamais vu. Sans parler de la superbe série animée sortit en 90. J’ai aussi les autres Héro DC, et j’aime aussi Marvel bien entendu. Mais bon, pour moi sa sera DC.

    J'aime

  8. jordy kissy dit :

    bonjour ma préocupation c’est comment faire pour travailler chez marvel en tant que dessinateur et scénariste s’il vous_ plait

    J'aime

  9. super- K dit :

    Moi perso je prefere Marvel car la recherche des noms des pouvoirs tout ça sont beaucoup plus approfondi mais aussi les DC sont pas mal. Un DC 🙂 ,………… C’était pas marrant … D’accord je sort. Chao

    J'aime

  10. Bario dit :

    A choisir un seul : DC sans hésiter – Les deux ont des avantages (et sont parfois/souvent tout aussi ridicule) mais DC apparaît plus adulte dans les thèmes abordés. Marvel c’est plus ado… alors c’est peut-être une question d’âge.
    Ayant lu d’abord du Marvel (car on ne trouvait que ça en français avant), dès que j’ai pu lire du DC en VO, mon niveau d’anglais s’améliorant, je me suis jeté dessus et ne suis jamais revenu à Marvel.

    J'aime

  11. Betsa dit :

    Pour moi c’est Marvel assurément : pourquoi ? Par ce que le COMICS comme son nom l’indique est un média à but divertissant et non pas sombre ou existentiel. Or Marvel est à coup sur le plus divertissant même si moins intéressant. De plus les personnages sont humains donc plus proches de nous, et on rentre plus dans l’histoire avec un personnage qui nous ressemble. A quoi bon un modèle s’il est inaccessible ?
    Après c’est sur que DC a de bons arguments (comme le Joker… Le JOKEEER !!!) mais son univers est plus facilement lassant puisque les personnages n’ont pas de caractère humain et vivent à une échelle au delà de nous. Il est plus jouissif de voir s’affronter Captain America et Iron Man (deux visions différentes du modèle américain et éternel problème de la sécurité ou la liberté) que Batman et Superman (deux visions du rôle du super héros entre un cavalier noir et un dieu étincelant). Marvel est plus accessible.

    C’est donc Marvel malgré quelques bons arguments en faveur de DC.
    Mais je suis d’accord que comparer deux choses boxant en général dans une autre catégorie n’a pas de sens. Disons qu’en tant que divertissement Marvel est beaucoup plus fort (et c’est le rôle du comics) et qu’en tant que truc sombre et intéressant DC possède plus de bons morceaux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s