Metropolis, l’Univers Comics et Cinéma

Vous connaissiez MAZ – Manga Anime Zone, ma base de données constituée d’avis sur les animes et les manga – découvrez aujourd’hui Metropolis.

A l’origine nommé Comix Zone (du nom d’un célèbre jeu-vidéo de la génération 16 bits sur lequel j’ai passé de nombreuses heures), il devait s’agir comme son nom l’indique d’un pendant de MAZ, cette fois consacré aux comics. Mais, étant entré dans un cycle cinéma voilà quelques semaines, il m’est venu l’envie de créer un autre équivalent, cette fois pour rassembler tout ce que j’ai pu écrire sur les nombreux films que j’ai pu voir, afin de constituer une nouvelle base de données. Comme je me voyais mal créer encore une nouvelle plate-forme, j’ai tout naturellement décidé d’associer Comix Zone – finalement peu fourni par rapport à MAZ – à ma passion pour le cinéma. Et j’ai nommé le tout Metropolis.
Pourquoi « Metropolis » ? J’avoue ne pas avoir cherché bien longtemps. Le Metropolis de Fritz Lang est un de mes films favoris, et Metropolis restera toujours la ville associée à Superman, le premier super-héros de comics, donc le titre permet de se référer aux deux aspects du site. Logique et sans faille.

Quelques précisions sur le contenu.
Primo, vous trouverez beaucoup plus de films que de comics sur ce site. Il s’agit de deux passions, au même titre que les manga et dans une moindre mesure les jeux-vidéo, mais l’une accapare une part bien plus importante de mon temps et de mes moyens financiers ; forcément, cela risque de se ressentir.
Secundo, tout comme pour les manga et les animes, je n’écris pas systématiquement sur tout ce que je lis ou tout ce que je vois. Parfois, après avoir lu un comics ou vu un film, il me vient l’envie d’extérioriser mes impressions sous la forme d’une critique. Mais la critique n’est absolument pas une fin en soi, il ne s’agit que d’un bonus ; je m’intéresse aux comics et au cinéma car ce sont des domaines qui me plaisent, non pas pour disserter à leur sujet. Je n’ai donc aucune raison de me forcer.
Tertio, j’écris sur les manga et les animes depuis 2003, alors que pour les films et les comics, c’est beaucoup plus récent. Cela suppose deux aspects très importants sur Metropolis. Déjà, en terme de nombre d’articles, rien à voir avec MAZ. Mais vraiment. Certes, je n’ai pas encore transféré toutes mes vieilles critiques – si tant est que je décide d’importer même celles très courtes – mais la base de données restera beaucoup moins riche. Ensuite, il faut bien voir que cela fait de très nombreuses années que je m’intéresse à ces domaines – plus de 20 ans pour le cinéma, environ 15 ans pour les comics – et que je n’écris jamais une critique sans (re)voir/(re)lire l’objet de cette critique juste avant, donc il manquera énormément de classiques que j’aurais découvert bien avant de commencer à écrire à leur sujet. Concernant le cinéma, vous trouverez – probablement – essentiellement des productions très récentes ou au contraire bien anciennes, du cinéma de genre et/ou d’exploitation, ou des films provenant de pays trop souvent boudés par les grandes enseignes. En comics, j’ai plus de lacunes, en particulier dans les titres DC Comics ou indé, mais cela ne signifie pas pour autant que vous y trouverez Watchmen ou Batman DKR, à moins que je décide de les relire puis d’écrire dessus.

Pour finir sur le contenu, il convient de préciser mes goûts en matière de comics et de cinéma.
Pour les comics, je lis aussi bien de la VO que de la VF, donc je ne me limite pas à ce qui sort en France. J’apprécie les histoires classiques de super-héros – je suis arrivé aux comics avec X-Men, donc forcément ça marque – mais à l’heure actuelle, j’ai délaissé les productions Marvel Comics, dont les dernières années sont devenues extrêmement chaotiques, accumulant les crossovers (histoires impliquant la quasi-totalité des personnages dans une sorte de crise mondiale) et les chamboulements plus ou moins pertinents ; ce qui ne m’empêche pas de suivre ce qui se passe de loin, de tester certains arcs – là, Squirrel Girl vient de rejoindre les Avenegers, ça me donne envie – et de rester fidèle à quelques titres de la vague « Ultimates » et à leurs rares titres plus atypiques (style Runaways ou Next Wave). En ce moment, je m’intéresse plus à DC Comics, d’une car j’ai plus de retard à rattraper en raison de leur distribution historique en France, donc potentiellement de bons titres à découvrir, et de deux car l’éditeur possède plein d’autres labels ou séries sympa en dehors de ses héros classiques, comme les titres Vertigo ou Wildstorm. A ce propos, je suis un peu dégoûté que DC Comics change de main pour la publication en France, car j’ai quelques séries qui vont sauter sans que je connaisse la fin et je vais devoir prendre une édition US… Dans l’ensemble, j’ai tendance à suivre une politique d’auteurs, m’intéressant particulièrement à Garth Ennis (The Boys, Histoires de Guerre), Warren Ellis (Next Wave, Transmetropolitan, Planetary), Frank Miller (Batman DKR, Sin City, Ronin), Grant Morrison (The Invisibles), Brian K Vaughan (The Runaways, Y The Last Man), Alan Moore (Watchmen, V for Vendetta), etc… Mais je peux très bien commencer un comics pour une toute autre raison.
Du côté du cinéma, euh… C’est ultra hyper vaste. Pas de critères précis, je sais juste que j’ai du mal avec une grosse partie de la production française, avec ou sans Kad Merad, en particulier les comédies dramatiques sur un soixante-huitard qui se remet mal de son divorce, ou les comédies lourdingues qui se passent dans les campings. Tout ce qui est encensé par Télérama, le Cercle, Serge Moati, ou le Crash Test, je préfère éviter ; mais parfois, il leur arrive de se planter et de dire du bien de vrais bons films, donc il faut se méfier. Mais dans l’ensemble, je suis plus Brazil/Mad Movies, pour le principe. Je fonctionne beaucoup par rapport aux réalisateurs, mais je vous épargne la liste de mes préférés car elle est très longue. Par contre, je peux vous donner le nom de mes films favoris : Le Cuirassé Potemkine, Metropolis, Casablanca, Alice au Pays des Merveilles, Il Etait Une Fois dans l’Ouest, Pulp Fiction, et Hero constituent vraiment le groupe de tête. Pour plus de précisions, vous verrez vous-même sur Metropolis. Alors bonne lecture à tous !

Allez, je suis sympa, je vous laisse les liens vers quelques titres bien intéressants :

Publicités
Cet article, publié dans Humeurs, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s