Japan Expo – Jour 1 (EDIT : et dernier jour ^^’)

Cette année, pourquoi ne pas essayer de faire un compte-rendu de la Japan Expo au jour le jour ? Je tente au moins pour ce Jeudi, sous la forme d’anecdotes.

C’était probablement la dernière fois que je vais voir un auteur au Comic’Con.
Pour rappel, le système américain de dédicaces des dessinateurs de comics fonctionne sur le mode de la commission : la personne paye une certaine somme à un auteur, en échange de quoi ce-dernier lui réalise sous ses yeux le dessin de son choix ; un service convivial et personnalisé, qui permet à l’artiste de mettre du beurre dans ses épinards, et d’éloigner les curieux pas véritablement intéressés.
La Japan Expo dispose d’une section dédiée aux comics depuis plus longtemps que l’existence officielle du Comic’Con. Quelques grands noms sont déjà venus – comme Alan Davis – et évidemment, ils reprenaient alors le principe américain de la commission. Depuis l’année dernière, la SEFA interdit aux auteurs de comics de réclamer une rémunération en échange de leur travail ; ils doivent faire des dessins sur le support choisis par le visiteur. Il va sans dire qu’à ce « tarif », il ne faut pas attendre une prestation digne d’une véritable commission, mais c’est mieux que rien me direz-vous. J’ignore si le choix des organisateurs s’explique par la différence de mentalité entre les USA et l’Europe concernant les dédicaces, où s’ils veulent pouvoir surveiller les mouvements d’argent entre les visiteurs et les dessinateurs, toujours est-il que voilà les faits.
L’année dernière, David Lloyd avait parfaitement joué le jeu. J’ai pu échanger avec lui, passer un bon moment, et obtenir un joli dessin. Cette année, un seul dessinateur m’intéressait vraiment : Geof Darrow. Coup de chance : il était le premier arrivé à l’Artist Alley, et semblait attendre le client alors que de longues files s’étaient créées pour d’autres artistes encore absents. Il me dessine un Rusty – tout en précisant qu’il ne serait pas aussi beau qu’un travail commissionné – j’étais content, je parle un peu avec lui, mais lui semble ailleurs ; je le remercie pour son dessin, et lui de répondre par un geste de dépit qui signifie clairement que cela ne lui fait ni chaud ni froid, dans la mesure où cela ne lui rapporte rien…
Une attitude dommage pour le lecteur qui apprécie son travail. Je peux comprendre que ce système ne le satisfasse pas, mais je suppose que les organisateurs le rémunèrent tout de même, sinon il ne serait pas venu du tout. Si je dois retrouver une ambiance similaire avec d’autres artistes, je préfère attendre de les croiser dans des conventions où le commissionnement est de rigueur, comme lors du dernier Lille Comics Festival.
Alors oui, j’ai eu mon dessin, mais il restera attaché à un souvenir mitigé.

Cela m’a marqué, donc c’est surtout ce que je retiens de cette première journée.
Pour mes autres impressions en vrac :
– C’est toujours les mêmes têtes que nous croisons en convention, mais cela fait toujours plaisir.
– Premier contact avec l’AEUG. C’était très sympa ^^ Surtout qu’ils avaient organisé un grand concours obligeant à fouiller toute la Japan Expo.
– Le doujinshi Little Hands n’était pas encore disponible, mais j’ai réservé mon exemplaire pour demain.
– J’ai effectué toutes mes courses de la semaine – sauf le doujinshi – et un stand nippon vendait les BRD Gundam UC à un prix plus raisonnable que sur internet (du moins si nous y ajoutons les frais de port) donc j’ai pris le volume qui me manquait.
– Merci à la SOS Brigade pour le thé et les gâteaux.
– Toujours aussi difficile de circuler entre les deux halls de la convention, et pourtant nous étions le jour le moins chargé.
– Intéressante conférence sur Satoshi Kon menée par Tsuka. Émouvante, surtout.
– D’une année sur l’autre, les salles de conférence et les projections en open space ne sont toujours pas une bonne idée.
– Note pour plus tard : apprendre les paroles du générique de VOTOMS avant d’essayer de le chanter devant les caméras de nico².

EDIT : Japan Expo s’arrête là pour moi ^^’ Bon, c’était pas prévu…
Avis global : euh… court mais intense ^^’
Alors, niveau achat :
– Ayako (intégrale)
– Black Butler 7
– Bleach 43
– Divine Nanami 2
– Eye Shield 37
– Full Metal Alchemist 27
– Hikari no Densetsu 1
– Hokuto no Ken 21
– Mobile Suit Gundam UC – BRD 3
– Naruto 53
– Pluto 8
– Ultimo 4

Publicités
Cet article, publié dans Humeurs, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Japan Expo – Jour 1 (EDIT : et dernier jour ^^’)

  1. Mackie dit :

    Alors, niveau achat :
    – Ayako (intégrale)

    je t’ai eu à l’usure… 😉

    J'aime

  2. Tetho dit :

    Bon courage pour tes rattrapages.

    J'aime

  3. NiKi dit :

    Han Gemini achète encore du Bleach 😦

    J'aime

  4. Lau dit :

    « Black Butler » What-?!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s