La Nouvelle Politique Editoriale du Chapelier Fou

Je crois que le temps est venu pour une petite mise au point. Non pas que la politique en question soit effectivement nouvelle, dans la mesure où elle s’est imposé d’elle-même il y a plusieurs mois ; mais je pense que, après avoir pris suffisamment de recul, je peux revenir dessus.

Il y a plus de deux mois, je quitte mon précédent blog pour cette version. Celle-ci existait depuis déjà depuis quelques temps, mais je m’en servais comme support de sauvegarde (en plus de celle que j’effectuais régulièrement sur mon ordinateur).
Pour comprendre les raisons de ce déménagement impromptu et (relativement) longtemps tenu secret, il faut remonter aux origines de mon premier blog personnel. Après avoir blogué pour le compte du site Mata-Web, je finis par trouver cet espace trop limité, et surtout pas assez personnel ; j’avais besoin de ma propre plate-forme, sur laquelle j’aurais pu aborder tous les sujets. Kyouray me fournit la solution, en écrivant un article devenu (relativement) célèbre, dans lequel il propose entre autre des moyens pour héberger gratuitement (j’aime ce mot) son blog personnel. Je saute le pas, et ouvre le premier Chapelier Fou, sur le serveur Eientei.
Je profite alors largement de l’enthousiasme généré par Kyouray, et me retrouve référencé sur Sama et Blogchan en moins d’une semaine, avant d’avoir eu le temps de faire mes preuves. Sur le moment, j’ai pris cela comme un avantage inespéré, puisque cela allait me permettre de me faire connaître rapidement et de faire venir de nombreux visiteurs ; je suis vite devenu accroc aux statistiques et aux commentaires.
Avec le temps, j’ai fini par me dire que, finalement, cette réussite était très artificielle : mes bons résultats ne s’expliquaient que par le référencement sur des aggrégateurs spécialisés, je n’avais pas réussi à générer de moi-même un lectorat, et pire, je me suis même retrouvé en décalage par rapport à de nombreux lecteurs arrivant sur mon blog par les aggrégateurs (mais qui étaient aussi les seuls à venir sur mon blog). Il va sans dire que ce n’était pas la faute des lecteurs en question, et peut-être même que je me faisais des idées, mais certains comportements ont fini par m’agacer profondément ; notamment le fait d’être toujours considéré comme « le type qui n’aime pas les animes récents », sous prétexte que je parlais aussi de titres anciens et malgré des billets sur des titres récents que j’avais pu apprécier.
A cause de certains types de retour, j’ai fini par ne plus avoir envie de parler d’animes et de manga (alors qu’il s’agissait de mon thème principal), et décrété ouvertement que je mettais fin à cet aspect de mon blog.
Seulement, sans cela, je n’avais même plus du tout envie d’écrire… Mine de rien, les comics ou le cinéma ne représentaient qu’une infime partie de mon contenu, d’autant que comme j’étais lié à des aggrégateurs spécialisés dans le manga et l’animation japonaise, j’évitais de trop souvent parler d’autres choses.
Alors j’ai déménagé. Je suis venu m’installer sur mon blog de secours. J’ai refait les catégories, opté pour un style graphique plus sombre, et pendant un temps, j’ai évité d’en parler à qui que ce soit. Hors de question d’être référencé, mais je continuais à écrire, pour moi ; et miraculeusement, des visiteurs ont tout de même découvert mon blog, la plupart car ils recherchaient véritablement des informations que ce nouveau Chapelier avait à leur proposer. Alors j’ai fini par révéler son existence.
Pour autant, je ne peux me résoudre à demander à l’administrateur de mon précédent blog de le supprimer, car nous ne savons jamais ce qui peut arriver. Et j’ai tout de même ajouté deux billets dessus depuis, comme pour ne pas le laisser mourir…
Je pensais que mon « besoin d’exister » ne pourrait s’accommoder du manque de visites et de commentaires, mais je m’y suis très bien fait. Par contre, cela influe sur ce que je peux proposer à mes lecteurs, plus que je pouvais l’imaginer initialement ; fini les billets dans lesquels j’interpèle mon lectorat, les concours et consort, car il n’y a pas encore suffisamment de monde pour que cette entreprise soit viable. Mais un jour, qui sait ?

Il ne s’agit pas de la seule évolution. Plus haut, j’aborde le fait que ce blog me permet de continuer à parler d’animes et de manga, mais cela n’est pas pour autant exact.
Là encore, remontons un petit peu le temps.
En 1999, j’ai commencé à m’investir dans l’animation japonaise, ne me contentant plus d’attendre que la télévision ait quelque chose à m’offrir. J’ai acheté mes premiers manga peu après.
En 2003, mes parents s’équipent enfin de l’ADSL, dont le côté illimité me permet de passer plus de temps sur la toile qu’auparavant. Ceci mis en parallèle de mon goût prononcé pour l’écriture, je rejoins rapidement différentes structures sur lesquelles je commence à parler de ma passion pour l’animation et les manga. Pendant 6 ans, je vais écrire systématiquement sur tous les manga que je lis et de tous les animes que je regarde ; rien que pour les animes, cela représente plus de 400 titres. Touts supports confondus, le nombre d’exceptions à cette « règle » se compte sur les doigts d’une main.
Seulement, un jour, je me suis surpris m’entendre dire : « je ne peux pas commencer cette série, car je n’ai pas envie d’écrire en ce moment. » Est-ce idiot ? Oui, totalement. Sans m’en rendre compte, j’ai fini par perdre de vue l’essentiel ; j’écris car cela me plait, mais l’écriture elle-même ne représente en rien une finalité. Je regarde des animes car j’aime ça. Je lis des manga car j’aime ça. Le reste vient après.
Je me suis donc fait une promesse : n’écrire que si j’en ai envie et si je trouve quelque chose à dire. Et cela vaut aussi bien pour les manga, que pour les animes, les comics, ou encore les films. Cela doit rester un plaisir, un loisir, et ne jamais devenir une obligation ; sinon, je ne suis pas différent de n’importe quel journaliste spécialisé, à ceci près que je ne touche aucune rémunération.
Ainsi, depuis le début de l’année, de nombreux titres n’ont pas figuré sur ce blog, rompant avec une tradition de plusieurs années. J’en ai aimé certains, détesté d’autres, et quelques-uns m’ont laissé indifférent. Concernant les animes, j’ai même la liste exhaustive : Anime Sanjushi : Aramis no Bouken, Dragon Ball Z : La Revanche De Cooler, Eiga Precure All-Stars DX : Minna Tomodachi – Kiseki no Zenin Daishuugou, Eiga Yes! Pretty Cure 5 Kagami no Kuni no Miracle Daibouken!, Eiken, El Hazard, Galaxy Express 999 : Eternal Fantasy, Great Mazinger Vs. Getter Robo, Hetalia Axis Powers, Higashi no Eden – Movie I : The King of Eden, K-On OAV, Kara no Kyoukai 7 : Satsujin Kousatsu, Kurogane no Linebarrels, Lightning Trap, Lupin III : The Last Job, Macross : Do You Remember Love, Macross Plus, Mugen Shinshi, Patlabor WXIII, Queen’s Blade, Ranma 1/2 : Akumu! Shunmin Kou, Simoun, Space Adventure Cobra, Tengen Toppa Gurren Lagann Movie Lagann-hen, There She Is !, et Umineko no Naku Koro ni. Certains de ces titres auraient mérité quelques mots, mais il me manquait la motivation et je ne veux plus avoir à me forcer. Qui sait, peut-être reviendrai-je un jour sur des animes de cette liste, si l’envie m’en prend.

Pour résumer, j’ai décidé de n’en faire qu’à ma tête. Et comme il s’agit d’un blog personnel, rien de plus normal ; j’avais juste perdu de vue ce qui importait véritablement. De la même façon, je ne privilégierai à l’avenir que le plaisir, le plaisir, et encore le plaisir. Cela ne veut pas dire que je ne donnerai pas mes conseils à ceux qui me les demanderont, car ça, ça me fait toujours énormément plaisir.

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour La Nouvelle Politique Editoriale du Chapelier Fou

  1. Sirius dit :

    J’aime bien ces explications, pleines de bon sens et de vérité. Ça fait un bout de temps que j’ai repéré cet étrange « doublon » de ton blog via les tags de WordPress. Le mystère est donc résolu. C’est bien si t’as retrouvé ta tranquillité et que ça te plait et pis WordPress même si c’est gratuit c’est bien pratique.^^

    J'aime

  2. Gemini dit :

    Disons que je me sens certainement mieux maintenant que les derniers temps sur mon ancien blog, pendant lesquels j’ai pu avoir quelques prises de bec avec certains collègues et lecteurs. Cette plate-forme est plus limité que la précédente, mais pour l’instant, j’ai l’impression de plus m’y épanouir.
    Merci de ton soutien 🙂

    J'aime

  3. Exelen dit :

    Donc si je comprends bien, « pour vivre heureux vivons caché » ? En tout cas je comprends mieux le pourquoi du comment de ce second blog, que j’avais également repéré il y a un petit moment.
    Comme tu le dis, écrire ne devrait jamais être une obligation : fais-toi plaisir, parle de ce dont tu as envie. Et surtout, quitte à être égoïste, écris d’abord pour toi avant d’écrire pour tes éventuels lecteurs. 🙂

    J'aime

  4. Gemini dit :

    Plus que de vivre caché, j’ai l’impression de ne pas avoir fait les choses correctement avec mon précédent blog.

    Pour faire une comparaison avec mon site MAZ : nous écrivions, beaucoup, sans faire de publicité, puis le lectorat s’est créé de lui-même, et nous avons réussi à atteindre plusieurs centaines de visiteurs par jour, à la seule force de notre travail. Avec Carambar, j’ai été mis sous les feux de la rampe immédiatement, sans même avoir eu le temps de faire mes preuves ; plus de 75% de mes lecteurs, à sa période la plus faste, venaient d’aggrégateurs. Je n’ai pas eu le temps de créer un lectorat, j’ai reçu celui de Blogchan et de Sama.

    Donc dans un cas, j’ai travaillé et cela m’a permis d’avoir des visiteurs, tandis que dans l’autre, j’ai d’abord eu les lecteurs et ensuite j’ai travaillé… J’ignore si mon malaise venait de là, mais un des objectifs de ce blog était aussi de voir si je pouvais survivre par moi-même. Hier, j’ai dépassé les 100 visites pour la première fois, et pour moi, il s’agit déjà d’une victoire ; même si désormais j’écris plus par envie d’écrire que par envie d’être lu.

    J'aime

  5. jevanni dit :

    En fait tu viens de recopier la nature même du blogging, soit un endroit indépendant où tu peux écrire selon tes envies. Je reste tout de même dubitatif sur ce changement de blog, c’est un peu une réaction de névrosé. Et puis cette chasse au lectorat me rend aussi mal à l’aise, tu dis à la fois que tu recherches cette envie de bloguer librement et ne pas être la proie d’un lectorat tout donné, mais tu sembles aussi attendre énormément que ton travail soit récompensé; à croire que tu cherches à tout prix à devenir une célébrité du web par tes propres moyens. C’est quelque part louable mais ce n’est pas vraiment un geste de passionné ça. Je dis ça mais je ne sais en fait que peu de tes humeurs donc ne vois pas ça comme une agression, hein ?

    J'aime

  6. Gemini dit :

    Je ne cherche pas à devenir une célébrité du net ^^’ Et il y a une différence fondamentale entre avoir un lectorat de base auquel il faut s’adapter, et écrire des choses qui vont attirer certaines personnes et pas d’autres. Si je n’ai pas de retour, je serai certes un peu déçu mais cela ne m’empêchera pas d’écrire.

    J'aime

  7. Rukawa dit :

    en fait t’es juste jaloux que Amo ait plus de visite & de com’s que toi alors qu’il est un millier de fois plus inculte.

    J'aime

  8. Rukawa dit :

    ah oui j’oubliais :

    > et miraculeusement, des visiteurs ont tout de même découvert mon blog, la plupart car ils recherchaient véritablement des informations que ce nouveau Carambar avait à leur proposer. Alors j’ai fini par révéler son existence.

    en fait c surtout que t’as activé les trackbacks … du coup, t’es linké chez tetho & cdt par ce biais dans les com’s …
    du coup ton blog secret a été découvert à partir du moment où t’as importé tes articles …

    J'aime

  9. Gemini dit :

    C’est vrai que pour le coup, le secret… Enfin, heureusement, maintenant le problème ne se pose plus ^^

    J'aime

  10. Tetho dit :

    Parce que tu ne supportes pas la critique qui ne te caresse pas dans le sens du prépuce ?

    D’ailleurs, si tu veux un blog avec « des visiteurs [qui] recherchaient véritablement des informations que ce nouveau Carambar avait à leur proposer » pourquoi t’être inscrit sur 73 ?

    J'aime

  11. Gemini dit :

    Nan mais je me suis désinscrit en me rendant compte que j’avais fait une boulette.

    J'aime

  12. locogitatio dit :

    « Je me suis donc fait une promesse : n’écrire que si j’en ai envie et si je trouve quelque chose à dire. Et cela vaut aussi bien pour les manga, que pour les animes, les comics, ou encore les films. »

    Et voilà, c’est exactement ce que je pense, si ça devient une punition ou une obligation d’écrire, autant arrêter ou faire une pause. Sur un blog personnel quant tu commences à écrire uniquement pour faire plaisir aux gens, ça n’a finalement aucun intérêt. Après tu as toujours des projets aussi petit soit – il pour quand il sera devenu un peu plus fréquenté. (concours, interactions avec tes lecteurs). Je crois que la chose à se rappeler, c’est qu’il faut y aller étapes par étapes. Et puis c’est un blog perso, tu n’es pas tenu à quoique ce soit, ni la qualité ni l’exactitude de tes propos.

    Après concernant le fait de faire connaitre ton blog, sans pour autant vouloir devenir le blog qui génère un tas de visites ( qui ne veulent pas obligatoirement dire que les gens te lisent), je dirais qu’il faut simplement utiliser à bon escient les outils du net comme twitter par exemple, sans recourir à de vils procédés, on est d’accord. Parce que sinon tu auras beau avoir les meilleurs articles du monde tu pourrais rester des années sans que personne ne vienne dessus. J’prend mon cas rien que depuis que je suis inscrit sur Sama, le compteur de visites (et de commentaires) à explosé, pas que je m’en vante ou soit content, mais c’est juste un fait et ça fait toujours plaisir d’avoir des gens qui te lisent, répondent dans une très bonne ambiance. Pareil littlefish ( l’autre rédacteur) fait un texte sur 8thwonderland, ben il a suffit que le twitter officiel le linke sur FB + twitter et ça a généré plus de commentaires que d’habitude. Attention je te dis pas qu’il faut être calculateur…etc loin de là.

    Après faut éviter le piège du site qui grossi un peu trop vite et qui devient incontrôlable. La solution est assez simple : éviter à tout prix les articles et titres racoleurs ou les sujet qui génèrent le bordel, même si après tout tu as parfaitement le droit d’en parler si tu as décidé de le faire en toute bonne foi.

    J’en viens aux réflexions des lecteurs sur le fait que tu ne fasses que des articles sur de vieux anims..blablabla…etc Bon je comprends que c’est super casse couilles, d’une parce que c’est pas ce qu’on peut appeler une remarque constructive et que c’est toi qui décide de quoi parler pas les gens qui te lisent ( je parle de façon générale après ça n’exclut pas de façon ponctuelle ce genre de chose).
    Donc il ne faut pas hésiter à faire un article à ta manière même si tu te demandes si l’article ne va pas être mal perçut. Perso ça m’arrive j’ai toujours un peu « peur » avant de publier un article, qui sait si ça ne va pas froisser à tord des gens ou en ramener qui vont te dire que tu racontes des conneries…etc C’est pas super agréable de se faire cracher à la gueule quand tu prends le temps de faire un article.

    Après un truc important, c’est que quand tu critiques un truc sur un sujet sensible, faut être très prudent sur la façon dont tu dis les chose parce que sinon c’est l’apocalypse direct, enfin quelqu’un qui veut trouver le truc pour y redire quoique ce soit y arrivera.

    Bon j’arrive à la fin de ce commentaire, j’espère que je me suis pas trop égaré ni que ça donne une impression de donneur de leçon ^^

    J'aime

  13. locogitatio dit :

    Ha oui un dernier truc quand même, wordpress.com c’est vraiment un bon hébergeur gratuit, même si tu es un peu limité, avec le truc de base tu peux faire pas mal de chose, le seul souci c’est de trouver un thème qui te plait ( j’ai cherché un truc sobre moi aussi :D) et que tu ne peux pas mettre de java script ou autre dans les widgets ‘libre’, juste du simple html.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s