C’est ma première fois, alors sois doux s’il te plait…

J’invite ceux qui ont des blogs à le faire sur leur blog, cela leur permettra de développer, ce qui est a mon humble avis un truc vachement intéressant.
Chiche.
Bon ben, sur proposition de Amo, je branche le 3615 My Life ! Le principe est simple : je parle de mes premières fois, pour des trucs de geek ^^

Premier film vu au cinéma
La Petite Sirène

J’avais 4 ans, et j’y étais allé avec ma mère. Franchement, ce film ne m’a jamais laissé un souvenir impérissable. A part au niveau des chansons, car je les adore ; en particulier Sous l’Océan et Partir là-bas. Et là, je viens d’avoir un énorme choc en regardant la page wikipedia du film, pour confirmer un détail : je me suis aperçu que le doublage d’origine de 1989 (celui avec Henri Salvador dans le rôle de Sébastien le Crabe) a été refait pour la version du film sortie en 1998, avec un casting entièrement différent. Mais c’est quoi cette connerie !?

Première bande-dessinée
Tintin et les Picaros

Connaissez-vous les tintinophiles ? Ce sont les fans de Tintin. Et bien dans la famille de ma mère, c’est un mal extrêmement contagieux ; ma mère et mes oncles sont terriblement atteints, et à la différence de ma petite sœur, je n’y ai pas échappé. Ma première BD fût évidemment un Tintin, le seul que possédait encore ma mère à l’époque (ses albums ayant été récupérés par ses frères) : Tintin et les Picaros. Un des plus mauvais, mais pas grave. Toujours est-il que j’ai véritablement appris à lire sur Tintin, ce qui a fourni une excellente raison pour tous les racheter. Aujourd’hui, je connais tous les albums à peu près par cœur, et je suis atteint de quelques maux étranges : par exemple, quand je vais chez un ami et que je remarque chez lui de vieux albums de Tintin, je ne peux m’empêcher de vérifier de quelle version il s’agit. En effet, la plupart ont été remaniés au fil des années, allégés, modifiés sur demande de l’éditeur anglais : drapeau américain remplacé par un drapeau sans signification, enfant noir battu remplacé par un bébé qui pleure, cours de géographie remplacés par des cours de maths ; en plus des ré-écritures effectuées par Hergé lui-même, il y a vraiment eu énormément de modifications sur son œuvre.
Etre tintinophile et geek, c’est une philosophie.

Première console de jeu vidéo
Master System II

Mes voisins avaient une Master System, mes meilleurs amis une NES, j’ai longtemps bassiné mes parents pour qu’ils m’offrent une console de jeu pour mes 6 ans, et après leur acceptation pour le principe, j’ai longtemps hésité entre Sega et Nintendo. Ils ont choisi à ma place.
La console, je l’ai toujours, mais j’ai un problème au niveau des couleurs et du câble péritel ; d’après ce que j’ai pu lire sur internet, c’est un défaut fréquent qui finit par apparaître sur ce modèle. Alors je me suis acheté une Master System, et mes voisins m’ont ensuite donné la leur ; leurs enfants ont quitté le nid, et eux n’y jouent plus. Je me retrouve donc avec une Master System II, et deux Master System. Et avec toute une collection de jeu. Ce qui est d’ailleurs bien quand on attend une dizaine d’années, avec les consoles, c’est que les jeux deviennent très abordables (ou plus rarement collector) ; et il m’arrive de m’acheter des jeux de Master System. Les bonnes consoles ne meurent jamais.

Premier jeu vidéo
Sonic the Hedgehog

Ce n’est pas tout à fait exact. La Master System II (tout comme son ancêtre première du nom) avait un jeu chargé à l’intérieur : Alex Kidd in Miracle World ; il suffisait d’allumer la console sans cartouche, et le jeu se lançait de lui-même. Mais dans mon pack, il y avait aussi Sonic the Hedgehog. Les deux jeux étaient excellents, mais Sonic garde ma préférence, donc je le cite en priorité. J’ai passé des centaines d’heures dessus, mais je n’ai jamais réussi à battre le boss de fin, qui m’a déjà pris du temps rien que pour l’atteindre… Il ne faut pas oublier que nous parlons d’un jeu sans possibilité de sauvegarde, ni mot de passe pour sauter les niveaux : si tu allumes ta console, tu dois refaire tout le jeu de A à Z ! Cela ne m’a jamais arrêté pour autant, et j’aime toujours autant ce jeu ; je considère d’ailleurs que la licence Sonic, comme celle de Donkey Kong, ne s’exprime vraiment qu’en 2D. Sonic, c’est une expérience de jeu absolument unique.

Première console portable
Game Boy

La VRAIE Game Boy. La seule et l’unique ! Celle qui n’était disponible qu’en une seule couleur, avec un écran en désinences de vert, et nécessitant quatre piles. Cet appareil démoniaque à peine plus portable que la Game Gear, une console à ce point gourmande qu’il fallait y joueur en la laissant brancher sur le secteur.
Je l’ai eu à 9 ans, et c’est la toute première console que je me sois payé avec mes propres deniers ; ça a été le cas pour toutes les consoles suivantes, sauf cette merde infâme de Wii.
J’adorais ma Game Boy – je l’adore toujours -, mais j’ai fini par la remplacer par mes modèles plus petits et puissants. D’ailleurs, il y a une chose que je ne pardonnerai jamais à Nintendo, ce que je perçois comme leur plus grande erreur : la rétrocompatibilité de la DS se limite à la Game Boy Advance ! Ce qui avait assuré l’hégémonie de la firme nippone sur le marché des consoles portables, c’est son catalogue imbattable du fait de sa totale rétrocompatibilité, et la DS a tout ruiné. Maintenant, quand je pars en vacances, je dois prendre ma DS et une Game Boy (généralement la version Color).

Premier film d’animation japonaise
Ghost in the Sheel

Je venais de (re)découvrir l’animation japonaise. M6 a diffusé ce film en deuxième partie de soirée. La grosse claque ! La scène d’intro est juste énorme, tout ce film est somptueux, notamment grâce aux musiques magnifiques de Kenji Kawai. Aujourd’hui encore, il reste un de mes films d’animation japonais favoris.

Première série d’animation japonaise suivi à la télé
Neon Genesis Evangelion

Ce n’est pas, là encore, tout a fait vrai. Disons que je ne sais pas trop comment aborder cette question… Si nous parlons de série que j’aurais suivi de bout en bout, du premier au dernier épisode, dans l’ordre et par la télévision, ce serait certainement Evangelion, en 1999. Mais avant cela, j’étais accroc au Club Dorothée ! Sauf que regarder une série correctement dans ce genre d’émission s’avérait extrêmement compliqué : horaires changeants – surtout que n’étant pas parisien, je manquais une partie des émissions de vacances -, contraintes, programmation parfois chaotique, rediffusion,… En remettant tout dans l’ordre, il y a des séries que j’ai dû voir à peu près entièrement à l’époque ; à la toute fin du Club Dorothée, j’avais suivi assidument les Chevaliers du Zodiaque, mais l’émission s’est arrêté avant que Shun n’ait éclaté le Chevalier des Poissons.
Donc je peux dire que Neon Genesis Evangelion est le premier anime que j’ai suivi à la télévision, mais s’il y en avait beaucoup que je regardais étant gamin, sur TF1 ou la Cinq.

Premier film d’animation japonais… AU CINEMA
Euh…. Je sais pas…

Ca a le mérite d’être clair. Je sais quels films d’animation japonais je suis allé voir en salle, après savoir dans quel ordre, c’est une autre paire de manches. Il faudrait que je vérifie les dates de sortie, mais j’ai envie de dire que ma première expérience de japanimation sur grand écran n’a pas dû me marquer plus que ça.
Ca doit se jouer entre le Royaume des Chats et le Château dans le Ciel, mais je vis fort bien sans en savoir plus.

Premier manga
Saint Seiya

Clair, net, précis : le Club Dorothée n’existait plus, je venais de découvrir Neon Genesis Evangelion, et lorsque je suis tombé par hasard sur mon premier manga (le tome 26 de Saint Seiya) dans une petite librairie de quartier, ma fibre nostalgique a commencé à parler – à seulement 14 ans, c’est tôt pour la nostalgie -, et je me suis fait acheté ce manga. Si ma pauvre mère avait su à l’époque à quoi elle s’exposait…
Le plus terrible, c’est que sur le moment, en voyant la couverture, je me suis dit : « je ne savais pas qu’ils l’avaient adapté en BD ». Texto. Ca ne s’invente pas. Mais le vrai problème, outre le sens de lecture barbare, c’est que l’histoire se situait bien après ce que je connaissais de Saint Seiya (voir plus haut pour savoir où je m’étais arrêté). Saga et Kanon ? Jamais entendu parler, je croyais que le Chevalier des Gémeaux était mort.

Première VHS d’animation
Silent Möbius

Je suis suffisamment vieux pour avoir connu l’époque où seules les VHS d’anime existaient. Après avoir découvert Evangelion, j’ai voulu en savoir plus, et me suis acheté ce que j’avais pris pour un magazine sur la japanimation : le catalogue Manga Distribution. Dans celui-ci, j’avais lu des propos élogieux sur Silent Möbius, dans lesquels la série se voit comparé à un X-Files version animée, et où il est précisé que la France est un des rares pays où des fans ne lui vouent pas un culte. Lorsque j’ai eu mon brevet, mon père m’a donné un peu d’argent pour que je me fasse un petit plaisir ; je suis donc allé à mon magasin de jeux vidéos habituel, qui vendait aussi des animes, et parmi tout ce qu’il proposait, je me suis offert la première VHS de Silent Möbius. Avec le recul, je crois qu’il aurait été préférable que je tombe sur Animeland plutôt que sur un catalogue de vente par correspondance.

Premier DVD d’animation
Neon Genesis Evangelion – Les Films

Comme je n’avais pas internet et n’achetais pas de magazines spécialisés, j’allais périodiquement chez mon vendeur de japoniaiserie pour voir les nouveautés qui pourraient m’intéresser. Et un jour, je suis tombé sur LE truc qui tue : les films de Neon Genesis Evangelion – je ne suis même pas sûr que je savais, à l’époque, qu’ils existaient – en DVD ; je n’avais pas encore de lecteur, mais le nouveau PC familial pouvait lire ce format. Ni une, ni deux, je l’ai acheté directement, sans me poser de question.

Première série animée chopée sur le net
Saint Seiya Hadès Sanctuary

Saint Seiya est certainement la série qui m’aura suivi pendant toute ma vie de geek/otak ; mes plus anciens souvenirs à son sujet remonte à la maternelle, j’ai toujours passionné par ce titre, et je me suis même intéressé à la mythologie grecque, à l’histoire des religions, et à l’astronomie à cause d’elle. Donc dès que j’ai eu l’ADSL, la première série que j’ai récupéré en fansub (AB n’avait pas encore mis la main dessus) fût bien évidemment la nouvelle série Hadès, que j’attendais depuis que j’avais lu la partie correspondante du manga. Finalement, il s’est avéré que l’ensemble de cette adaptation moderne est plutôt médiocre (voire pire pour certains passages). Il faut parfois faire attention à ce que nous souhaitons.

Première convention
Japan Expo 6

En Juillet 2004, soit la toute dernière édition au CNIT de la Défense. Ou plutôt dans les sous-sols du CNIT de la Défense. Ma petite sœur et moi avions bassiné nos parents pour y aller, et finalement, toute la famille a fait le déplacement, et nous en avons profité pour visiter Paris (ce qui me fait penser que je n’ai toujours pas vu la Tour Eiffel).
Nous n’avons passé qu’un jour à la convention, et ce fût assez décevant : nous sommes arrivés une heure avant l’ouverture, pour faire la queue pendant trois heures (cherchez l’erreur), tout se passait dans un sous-sol bondé déconseillé aux claustrophobes, et nous n’avons pas passé autant de temps que nous le voulions avec nos connaissances du net. Mes seuls bons souvenirs restent le store Lain que je me suis offert, ainsi que la projection de l’inédit Lupin III et le Conspiration du Clan Fuma.
Tout cela ne m’a pas empêché de faire toutes les Japan Expo depuis. Et à ce propos, je suis toujours à la recherche d’un logement dans la région parisienne pour la période de la convention, à votre bon cœur m’sieur-dame.

Premier hentai
Aucune idée
C’était l’année dernière, pendant la Japan Expo. Je passais la nuit chez Ialda, qui avait bien voulu m’accueillir ainsi que Merlin. Et les deux saligauds, conscients que je n’avais jamais vu de hentai (ni même de film X) de ma vie, m’ont mis de force devant une vidéo sortie de la collection personnelle de notre hôte. Franchement, je ne me souviens plus du titre, mais cela m’a en tout cas confirmé que les hentai me déplaisaient fortement.

Et dans les « premières fois » plus légères:
Premier jeu Game Boy : Castevania II. Parce qu’il n’était pas cher, mais j’ai passé de bons moments dessus.
Premier jeu Nintendo64 : Super Mario 64. Cette question…
Premier jeu Game Boy Color : Turok 2. Très décevant, mais c’était sur le moment le seul que proposait le magasin où je l’ai acheté…
Premier jeu PC : Duke Nukem 3D. A quand la version « Forever » ?
Premiere inscription sur un forum : Cybertokyo, en 2003.
Premier anime gravé : Goldorak. J’étais comme un dingue quand j’ai récupéré cet anime !!!
Premier pseudo : Gemini no Shinji. J’en avais besoin pour créer ma boite hotmail. J’étais parti sur un nom basé sur Shinji Ikari de Neon Genesis Evangelion, mais tous les pseudonymes évidents étaient pris. J’ai donc décidé de faire un mélange avec les noms de Chevaliers dans Saint Seiya, et choisi « Gemini » car cela sonnait mieux que mon véritable signe zodiacal ou que mon personnage favori. Finalement, comme ce pseudo était long, tout le monde ne m’appelait que Gemini, et c’est resté.
Premier jeu GBA : Rayman Advance. Excellent.
Premier jeu Gamecube : Wave Race Blue Storm. J’ai économisé des mois pour m’acheter la console le jour de sa sortie, avec plusieurs jeux. Et parmi ces jeux, je retiens surtout celui-ci, que j’attendais comme le messie tant sa version 64 m’avait marqué. Blue Storm est moins révolutionnaire que son illustre ancêtre, mais tout aussi plaisant à jouer.
Premier jeu DS : Pokemon Perle. Je n’ai acheté cette console que pour jouer à Pokemon. Résultat, j’ai passé 200 heures dessus rien que dans le premier mois d’utilisation (plus de 2000 heures toute version de Pokemon confondues). Aujourd’hui, je n’ai que deux jeux sur cette console, mais je pense me rattraper sous peu.

Publicités
Cet article, publié dans Humeurs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour C’est ma première fois, alors sois doux s’il te plait…

  1. Rukawa dit :

    – Premier film vu au cinéma : Je pense que c’était Oliver et Company, 1988 normalement. Je me souviens avoir vu Gremlin & Croc Blanc au ciné, mais vu les dates, çà devait être plus tard. Yavait aussi Rox et Rouky en maternelle, mais çà devait être avec l’école vu que je n’étais pas encore né quand c’est sorti au ciné.
    – Premier magazine : Dorothée Magazine. Pour le numero … aucune idée.
    – Première BD : Astérix chez les Goths, 1990.
    – Première console de salon : Nintendo 8 bits, avec Tortue Ninja 1989.
    – Premier jeu vidéo : World Cup
    – Première console portable : la Gameboy première édition, avec Tetris 1993.
    – Premier jeu Game Boy : Zelda Link’s Awakening
    – Premier film d’animation japonaise : Les films de Saint Seiya qui sont passés sur la 5*, 1989
    – Première série d’animation japonaise suivi à la télé : les trucs passés sur Recre A2 : Candy, Goldorak… mais surtout X-or, même si ce n’est pas de l’animation.
    – Premier film d’animation japonaise vu au cinéma : Dragon Ball Z « Fusion » & « Hildegarn » 1995
    – Premier manga : Akira, 1991 ou 1992.
    – Première VHS d’animation japonaise : Les Chevalier du zodiaque, environ en 1990.
    – Premier DVD d’animation japonaise : Princesse Mononoke, en 2001
    – Première série animée chopée sur le net : Lodoss OVA en 2000.
    – Première convention : Cartoonist 2000 Toulon, celui où yavait Megumi Hayashibara.
    – Premier Hentai : Shin Angel. Et j’étais majeur !

    J'aime

  2. Rukawa dit :

    han Merlin et Ialda ont dépucelé Gemini !

    J'aime

  3. Amo dit :

    Hadès Sanctuary est une grosse tuerie, par contre Hadès Inferno et Hadès Elysion ça pue grave du derche de la super violence.

    Mais gloire à Tintin o/.

    J'aime

  4. Baiba dit :

    Sympa comme concept. Ça m’a fait remémorer quelques souvenirs. Je me demande bien l’age que tu as par contre…

    J'aime

  5. tompopo dit :

    Sympa !
    Je vais suivre ton appel, même si moi je me souviens de bien moins de trucs 0_o

    J'aime

  6. Keyneth dit :

    Premier Film vu au cinéma : L’aile ou la cuisse (De Funès et Bourvil)
    Première BD : trop vieux, désolé, La zinzanie (Astérix) peut-être
    Première Console : Amstrad CPC6128 avec Barbarian comme jeu ^^
    Premier film d’animation japonaise au cinéma : Princesse Mononoke, une claque magistrale, j’en frémis encore.
    Première série d’animation suivie à la télévision : La Bataille des Planètes (la Force G)
    Premier manga acheté : Togari
    Première VHS d’animes : euh les K7 manga mania, le premier c’était Cobra, Gunnm ?
    Premier Dvd d’animes : Albator 84
    Première série chopée sur le net : Chobits… ah l’époque d’anime-zone, avec des fichiers à coller pour avoir une vidéo au bout d’un temps infini en vosta…
    Japan Expo 5 : ça avait encore une dimension humaine à l’époque, mon meilleur souvenir d’otaku.
    Premier hentai : Bible Black, et comme il parait que c’est le « plus mieux » je resterai sur celui-là
    Premier pseudo : Keyneth, un vieux briscard de paladin d’AD&D
    Premier jeu… ça serait trop long

    J'aime

  7. gemini dit :

    « L’aile ou la cuisse (De Funès et Bourvil) »
    /me s’étouffe
    Bourvil dans l’Aile ou la Cuisse ???

    J'aime

  8. Suzu dit :

    Tiens ce serait bon que je fasse ça aussi. Ce week-end peut-être.
    Si je m’en souviens 😀

    J'aime

  9. Ialda dit :

    – Premier magazine : j’hésite entre Joypad (le n°2, mon premier) et Casus Belli.
    – Première BD : ça se joue entre Tintin, Astérix, Alix, Blake et Mortimer et les Schtroumpfs. Et oui, grosse collection parentale.
    – Première console de salon : NES.
    – Premier jeu vidéo : Super Mario Bros.
    – Première console portable : la DS. Et oui, avant ça je faisais tous les jeux portable sur les consoles des potes, de ma soeur puis sur ému…
    – Premier film d’animation japonaise : Akira.
    – Première série d’animation japonaise suivi à la télé : Goldorak.
    – Premier manga : Akira.
    – Première VHS d’animation japonaise : Lodoss vol. 1&2 et deux films de DBZ commandés pour nowel (et que j’ai eu après dans les faits, vu que les cassettes n’étaient pas sorties pour les fêtes).
    – Premier DVD d’animation japonaise : Lupin III – Cagliostro. Forcément, l’édition Manga Video, ça marque.
    – Première série animée chopée sur le net : des Miyu TV et du BGC Tokyo 2040 mal encodés en asf, et du KareKano en real.
    – Première convention : Epita 96. S’il y avait une justice, j’aurais du pouvoir faire Camille Sée avant T_T
    – Premier Hentai : Shin Angel. Et je n’étais pas majeur ;p
    – Premier jeu PC : Doom.
    – Premier jeu SFC : combo Zelda 3 / Mario World.
    – Premier jeu PS1 : Toshiden.
    – Premier jeu PS2 : Ico (j’ai acheté la console pour lui).
    – Premier jeu DS : Phoenix Wright.

    > Franchement, je ne me souviens plus du titre, mais cela m’a en tout cas confirmé que les hentai me déplaisaient fortement.

    C’était l’épisode 2 de Soramizu, c’est beau.
    Le Merlinou n’en perdait pas une miette, lui.

    J'aime

  10. Tetho dit :

    Ouais mais l’ep 2 de soramizu est grave naze à coté du 1er, c’est celui là qu’il falait lui passer avec ses situations infiniments plus réussies (la masturbation de la grande perche à la fin quoi <3).

    Perso mon 1er anime H c’était Urotsukidoji (en VF!!) à 15 ans, chez un pote (qui avait taxé la VHS à son frère), à l’époque où ce titre était un rite de passage obligé (et ça calmait grave). On voit bien que ça s’est perdu d’ailleur, ça a donné naissance à une génération de Gemini. O tempora, o mores…

    J'aime

  11. Ialda dit :

    J’ai bien aimé la colorisation du 2, plus poussée; mais sinon c’est vrai que le second épisode n’apportait rien au premier. Et le H est un domaine où on ne peut pas faire l’économie d’une bonne dose d’imagination.

    Uro n’a jamais trop pris dans mon collège; les fluctuations économiques régissant l’économie souterraine de ma cours de récré favorisait nettement les produits de Katsumi vidéo (Pink Pineapple, déjà une valeur sûre). Tiens par contre me souviens plus de la VF; mais je sais que j’aurais bien vu du Maurice Sarfati dessus.

    (Maurice Sarfati ça va avec tout)

    J'aime

  12. Tetho dit :

    Pas selon ANN:
    http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=235

    Mais clair que cette VF est culte. « Grande gueule mais petite bite ! » 😀
    Me demande si le DVD Manga video à la VF tiens… (et est sans coupures)

    J'aime

  13. Deuz dit :

    Pour Baiba : si Gemini avait 4 ans en 1989, lorsqu’il a vu la petite sirène, c’est alors simple de faire le compte : il est né en 85 (comme moi ^^) et il a aujourd’hui 23 ou 24 ans.

    J'aime

  14. Natth dit :

    Tetho >> Sur le DVD Manga Video, la VF fait 1h45 et la VOST 2h08. Ce DVD est sorti en 2001, mais je ne sais pas s’il y a eu une autre version ensuite.

    J'aime

  15. Keyneth dit :

    Hum hum, donc premier film : L’aile ou la cuisse avec De Funès et Coluche.
    Et puis comme autres preuves de mon début d’alzheimer, ma première convention, c’est pas la Japan Expo 5, c’est le Cartoonist Toulon en 1998… ô vieillesse enemie
    Pour mangamania, la VHS devait être Gunnm.
    Premier jeu PC : Civilization
    Premier jeu Game&Watch Nintendo : Donkey Kong
    Permier jeu PS2 : Tekken 5 (vendu avec)
    Premier jeu GC : Luigi’s mansion
    Premier jeu PS3 : Uncharted Drake’s Fortune
    Premier jeu DS : Kawashima
    Premier jeu GBA : Final Fantasy I et 2
    Premier jeu GB : Gargoyle’s quest
    Premier jeu GBA : Golden Sun
    Premier jeu GameGear : Defender’s of oasis, ou Columns
    Premier jeu SNES : Mario Kart

    … je dois oublier des consoles…

    J'aime

  16. Windspirit dit :

    Pas vu de pron et de hentai avant l’âge de 23 ans ? You’ve gotta be fucking kidding me.

    Je vais m’occuper de remplir ce sondage sur mon propre blog, mais juste pour la forme :

    Premier hentai
    Bible Black, vers fin 2005-début 2006, en tout cas, j’avais 13 ans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.