Olympos Chapter (2) – We Are Saint

Deuxième chapitre de mon fanfic consacré à la suite de Saint Seiya.

Le soleil commençait à se coucher, à l’Ouest, et Athéna et ses Chevaliers devisaient sur ce qu’il fallait faire pendant le mois qu’il leur restait avant d’aller combattre la légendaire garde prétorienne de Zeus, et un constat terrible s’imposait : il ne restait au Sanctuaire que 3 Chevaliers d’Argent – dont un, Asterion, dont Athéna préférait se passer suite à ses agissements passés – ainsi que 10 Chevaliers de Bronze ; il ne restait plus le moindre Chevalier d’Or, et la plupart des Chevaliers d’Argent avaient péri : suite aux querelles intestines dans le Sanctuaire, et la Guerre Sainte contre Hadès, la Chevalerie étaient décimé. Ils n’étaient plus que 12 autour de leur Déesse ; leurs corps étaient meurtris, leurs armures brisées, et nombre d’entre eux ne pouvaient tenir la comparaison face à des hommes comme Saga ou Milo ; alors face aux 12 gardes de Zeus, dirigés par le puissant Nestor, la situation semblait désespérée, et le moral au plus bas.
Alors que tous se concertaient, Marine revint vers le groupe, un rouleau de parchemin à la main.

  • Déesse Athéna, je vous apporte peut-être la solution à votre problème.

  • Qu’est-ce donc ? demanda Athéna avec un léger sourire.

  • Comme vous le savez tous, répondit Marine, Mû et le vieux maître avaient jadis quitté le Sanctuaire, considérant que le Grand Pope de l’époque était un démon. Leur cas est célèbre car ce sont des Chevaliers d’Or, mais justement parce que leur sagesse et leur puissance forcent le respect dans le monde des Chevaliers, de nombreuses personnes les suivirent dans leur retraite ; des maîtres, des disciples, et bien entendu des Chevaliers. Après tout, sur les 12 Chevaliers ici présents, seuls Shina, Seiya, et moi avons été entraînés ici, ce qui en soi prouve bien que le Sanctuaire n’est pas le seul endroit où trouver des Chevaliers. Ce rouleau faisait parti des effets personnels de Saga, le précédent Grand Pope, mais il est en réalité très ancien, et répertorie tous les formateurs de Chevaliers et les Chevaliers vivant à l’extérieur ou à l’intérieur du Sanctuaire. J’y ai trouvé le nom des différents maîtres auprès desquels Jabu et ses compagnons ont subi leur entraînement, ainsi que celui de toutes les personnes ordonnées Chevaliers ; certains sont morts lors de nos combats, mais plusieurs d’entre eux semblent bien vivants, et se trouvent aux quatre coins du monde. Si, comme je le pense, ils n’ont jamais rejoint le Sanctuaire, le pensant corrompu, ils n’attendent que la preuve de votre réapparition pour nous rejoindre.

  • Extraordinaire ! s’écria Seiya. Du renfort ne sera pas de trop.

  • Tout à fait, Seiya, acquiesça Athéna. Peux-tu me dire qui sont ces Chevaliers, Marine ?

  • Bien entendu. Il y aurait tout d’abord Leonardo, Chevalier d’Argent de l’Eridan ; selon le document, il vit en Italie, près de la ville de Florence. Jason, Chevalier d’Argent des Voiles, qui vivrait aux Açores. Philippe, Chevalier d’Argent du Cheval, qui vivrait au Canada, près d’Ottawa. June, Chevalier de Bronze du Caméléon, localisée sur l’île d’Andromède, au large de l’Ethiopie. Retsu, Chevalier de Bronze du Lynx ; d’après ce qui est écrit, il se déplace souvent, mais aurait été aperçu pour la dernière fois dans la région de Lhassa, dans la République Autonome du Tibet. Enyo, Chevalier de Bronze des Dauphins ; tout ce que nous savons de lui, c’est qu’il vient d’être ordonné Chevalier sur l’île de Lemnos, en Grèce, mais j’ignore s’il y est encore. Subaru, Chevalier de Bronze de la Pléiade, qui vivrait encore auprès de son maître à Dubrovnik, sur le territoire de l’actuelle Croatie. Pour finir, il y aurait une fille récemment ordonnée Chevalier d’Argent de Cassiopée, et qui vivrait à Djibouti ; je n’ai aucune autre information la concernant, pas même son nom. Il reste bien quelques noms, mais de Chevaliers âgés qui ont abandonné le combat pour se consacrer à l’apprentissage des nouvelles générations. Il faut bien savoir que près de la moitié des armures n’ont pas encore trouvé de possesseurs ; les épreuves sont d’une extrême dureté.

  • Pour ce qui est des anciens Chevaliers devenus maîtres, dit calmement Athéna, je préfèrerais éviter de leur demander leur aide : si nous périssons, il doit rester des gens derrière nous pour perpétuer les connaissances des Chevaliers.

  • Ce qui ne sera pas très utile si nous échouons, grogna Ikki. De plus, quel que soit son âge, je considère qu’un Chevalier d’Athéna reste un Chevalier d’Athéna.

  • Même si nous échouons, nous nous devons de laisser perdurer la notion de justice inhérente aux Chevaliers, lui répondit Athéna. Mais tu as raison : j’enverrai des émissaires demander leur soutien ; mais en leur expliquant que leur présence n’est pas requise, ou du moins ne le sera qu’en dernier recourt.

  • En faire des soldats de réserve ? Pourquoi pas, acquiesça Ikki.

  • Ce qui signifie donc que, en renfort direct, nous disposerions de 8 Chevaliers supplémentaires si nous arrivons à les convaincre ; 4 de Bronze, et 4 d’Argent.

  • Dis-moi, Marine, demanda Shun, tu as bien parlé du Chevalier Subaru de la Pléiade ?

  • Oui, en effet, pourquoi cette question ?

  • Seiya, tu ne te souviens pas d’un Subaru lorsque nous étions tous dans la demeure de Mitumasa Kido ?

  • C’est vrai, maintenant que tu le mentionne : il y avait bien un Subaru avec nous. Tu penses que c’est le même ?

  • C’est possible. Qu’en dîtes-vous, Athéna ?

  • Sur les 100 enfants que mon grand-père avait envoyés aux 4 coins du monde, la fondation Graal avait perdu le contact avec 90 d’entre eux ; les 10 autres sont réunis ici. Mais rien ne dit, en effet, que certains ce ces 90 enfants ne sont pas eux aussi devenus Chevaliers. De plus, je me souviens que certains avaient été envoyés dans cette partie du monde où se trouve ce nommé Subaru.

  • Parfait, dans ce cas, c’est moi qui tenterais de le convaincre, dit Jabu. Je m’entendais plutôt bien avec lui ; nous étions à l’orphelinat ensemble, avant d’être rassembler chez monsieur Kido.

  • Très bien. Mes amis, je vais tous vous envoyer en mission auprès des autres Chevaliers encore en vie. Dans moins de 10 jours, je veux que vous soyez tous de retour au Sanctuaire, afin de pouvoir nous préparer à la bataille.

Ikki se leva, et se tourna vers la Déesse.

  • Je suis navré de jouer les rabat-joies, mais comme vous pouvez le constater, la plupart des Chevaliers ici présents ont des armures en piteux état ; rien ne dit qu’il n’en va pas de même pour les Chevaliers que nous allons rencontrer. Même si elles possèdent une capacité de régénération, les armures ont des limites. Or Mû, seul homme capable de les restaurer, a péri aux Enfers en même temps que son savoir ; même si Kiki était son disciple, rien ne dit qu’il puisse faire la même chose que son maître, surtout à ce niveau de perfection. Comment allons nous faire ? Allez-vous donner de votre sang à toutes les armures ?

  • J’y ai pensé, en effet, et j’ai dores et déjà trouvé la solution à ce problème. Vous pouvez partir sans crainte.

Publicités
Cet article, publié dans Culture G, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.