20th Century Boys – La Vérité

Article réservé aux personnes ayant lu le manga, car ce ne sera que du spoil du début à la fin.

Comme 20th Century Boys est un manga basé sur des allers-retours incessants entre les époques, j’ai décidé de remettre les événements dans l’ordre, à l’occasion d’un long résumé.
Je vais faire cela par époque, en essayant de conserver au mieux l’ordre chronologique (mais pas facile de s’y retrouver car nous n’avons généralement que les années et pas les dates précises).

_________________________________

1969 -> 1970 :

Les enfants peuvent se montrer cruels malgré eux, et rejeter sans s’en rendre compte leurs petits camarades.
Yamane est obsédé par les sciences, Katsumata adore les dissections, et Sadakiyo porte toujours un masque, et essaye de contacter les extra-terrestres. Ils sont “bizarres” et restent dans leur coin.
Fukube, lui, souffre d’un manque de charisme, qui l’empêche d’attirer toute l’attention qu’il considère mériter. Il fait de son mieux pour faire parler de lui, mais cela ne semble marcher qu’avec la bande des loosers ; et même s’il prétend qu’ils sont à sa botte, ce sont surtout les seuls à l’accepter.

Fukube est particulièrement jaloux de Kenji et Otcho, deux leaders naturels au centre d’une bande de copains. Mais surtout, il leur reproche de ne pas l’avoir invité à faire parti de leur groupe, malgré ses efforts.
Quand l’équipage de Appolo 11 pose le pied sur la Lune, il se sent comme Collins, celui qui a dû rester en orbite autour de la Lune alors qu’il aurait certainement voulu y aller aussi. Pour lui, la Lune représente la Bande de Kenji, qu’il doit se contenter d’observer sans jamais pouvoir l’approcher (alors qu’il aurait certainement été le bienvenu).

A cette époque, la Bande compte 9 membres : Kenji, Otcho, Yoshitsune, Maruo, Yukiji, Donkey, Croa-Croa, Mon-chan, et Konchi. C’est ensemble qu’ils vont écrire le Cahier de Prédiction, en particulier Otcho et Kenji ; ils créeront aussi leur symbole.
Fukube et Sadakiyo liront le cahier en profitant de l’absence de la Bande dans leur cachette, et le jaloux de service aura l’idée de créer son propre cahier à partir de celui de Kenji. Il va l’écrire avec son groupe.

Je ne sais pas si c’est avant ou après l’écriture du cahier, mais Katsumata quitte l’école. Rien de grave, il déménage. Fukube saute sur l’occasion pour faire son intéressant, le fait passer pour mort, et invente une histoire selon laquelle il hanterait le laboratoire de biologie ; il utilisera ce même laboratoire pour impressionner Sadakiyo et Yamane en y pratiquant quelques tours de magie.
Quand Katsumata revient dans sa ville natale, de temps à autre, Fukube l’oblige à porter le même masque que Sadakiyo, pour que personne ne le reconnaisse. Si quelqu’un le voyait, cela signifierait évidemment qu’il n’est pas mort, et Fukube pense que cela pourrait lui retomber dessus.
Alors qu’il est justement en ville, Katsumata gagne un badge à la pâtisserie des “vieux” ; la vieille n’est pas là, mais comme il a tiré un bâtonnet gagnant, il se sert sans seconde pensée, et l’arbore fièrement. Malheureusement pour lui, Kenji va faire la grosse boulette de sa vie : il va voler le dernier badge, en profitant de l’absence de la vieille au même moment. Celle-ci, connaissant le nombre de bâtonnet gagnant et constatant qu’il manque au moins un badge, aperçoit Katsumata (portant alors le masque de Sadakiyo) avec ledit badge accroché à son tee-shirt, et le corrige sévèrement en le traitant de voleur.
Autant dire qu’il va garder une rancune tenace envers Kenji, monsieur “Justice”, à cause de qui il a été puni à tort.

Eté 1970, Fukube crie à qui veut l’entendre qu’il va aller à l’Exposition Universelle d’Osaka. Il en est très fier, et comme d’habitude, s’en sert pour se faire remarquer. Seulement voilà : son voyage est annulé.
Comme tous les enfants dont personne ne se soucie, Fukube fait très attention à son image. Il prépare donc un faux carnet de vacances dans lequel il relate ses expériences à l’Exposition Universelle, et décide d’utiliser sa “méthode Katsumata” qu’il sait fiable : il va à son tour porter le même masque que Sadakiyo, pour que personne ne le reconnaisse et ne sache qu’il est resté chez lui pendant les vacances, au lieu d’aller à Osaka.
Cet été-là, des rumeurs courent sur une maison hantée, et grimé en Sadakiyo, Fukube s’y rend aussi, et pense jouer un bon tour en plaçant un faux fantôme à l’intérieur.

Puis Sadakiyo déménage à son tour, et Fukube, qui manque décidément d’imagination, refait courir le bruit qu’il est décédé.

La base secrète a fait place au bowling de Dieu, la Bande de Kenji commence à se désagréger, et seul Fukube semble encore penser au cahier de prédiction.

_________________________________

1970 -> 1996

La Bande se sépare naturellement, même si ceux vivant dans le même quartier restent assez proches.
Là, je vais y aller personnage par personnage pour plus de clarté.
Kenji : Il fait parti d’un groupe de rock, connait son petit succès, et surtout reste d’un égoïsme sans borne, obligeant sa sœur Kiriko à tous les sacrifices sans qu’il ne s’en rende compte. Il finit par reprendre la boutique familial après la dissolution du groupe, la transforme en convini, et accepte de s’occuper de Kanna, sa nièce, sans poser de question, désormais conscient de la charge qu’il a été pour Kiriko.
Maruo : Il reprend la papeterie familiale, la transforme en “fancy shop” à succès, se marie, et fait un gosse.
Yoshitusne : Il devient employé de bureau dans une société de ventes d’imprimantes, se marie, et a des enfants.
Otcho : Il se marie et a un enfant, mais ne pensant qu’à son travail, il néglige sa famille. Sa femme le quitte, son fils meurt, et lui perd goût à la vie ; il disparaît de la circulation en Thaïlande, va en Inde puis au Tibet pour changer de vie et surmonter la mort de son fils. Puis il apprend les arts martiaux, et devient une sorte de baroudeur dans les bas-fonds de Bangkok.
Mon-chan : Il travaille dans une société basée à Dusseldorf.
Donkey : Il devient professeur dans un lycée technique, se marie, et a un enfant.
Croa-Croa : Il possède son propre restaurant de soba.
Konchi : Ses activités à l’époque sont totalement inconnues, mais Kenji devait savoir où le trouver puisqu’il lui envoie un message avant la “Bloody Eve”.
Yukiji : Elle devient agent des douanes, dans la section de la brigade canine, et travaille à l’aéroport de Narita.
Yanbo et Maabo : Les jumeaux terribles fondent une entreprise qui deviendra de plus en plus importante, en faisant des millionnaires.
Dieu : Malgré ses dons de voyance, il perd toute sa fortune, doit fermer son bowling, et devient clochard.
Yamane : Il fait de longues études, et devient une sommité dans son domaine, la bactériologie ; il considère que seule Kiriko est son égale en la matière.
Sadakiyo : Il devient professeur d’anglais (et un peu plus cinglé qu’il ne l’était déjà), nous n’en savons pas plus.
Katsumata : Nous ne savons rien sur lui pendant cette période.
Kiriko : Elle sacrifie tout pour son petit frère, renonçant même à ses études. Elle finit par atteindre ses objectifs, et devient une experte en bactériologie. Charmée par Fukube, elle accouche de Kanna mais, consciente du danger que représente son amant, décide de confier sa fille à Kenji.
Fukube : Etudiant, il intègre une secte, avant de fonder son propre groupe autour de sa personne. Surnommé Ami, il reste obnubilé par le cahier de prédiction, et décide de le concrétiser pour prendre le contrôle de la Terre ; il garde beaucoup de rancœur envers ses camarades de classe qui ne l’ont pas apprécié à sa juste valeur, et il est surtout terriblement frustré que son ego n’est jamais été satisfait étant gamin. Avec l’aide de Manjume, son groupe prend de l’importance. Apparemment, il est toujours en contact avec Yamane – dont l’obsession pour les armes bactériologiques lui sera très utile pour ses projets – Sadakiyo, et Katsumata, qui deviendra sa doublure grâce à la chirurgie. Amoureux de Kiriko, il se débarrasse de son prétendant pour l’approcher ; il la met enceinte de Kanna, et lui inocule un produit pour rendre son enfant doué de facultés spéciales, celles qu’il a toujours prétendu posséder (alors que c’étaient des tours de magie).

Yamane et Kiriko mettent au point le virus du cahier de prédiction et son vaccin, et tout peut commencer.

_________________________________

1997 -> 2000

Ce sont les événements de base du manga, donc je vais passer vite.
Masao, un des anciens élèves de Donkey, devient un disciple d’Ami, ce qui le pousse à enquêter ; il découvre bien vite que cet Ami reprend le symbole et l’histoire de Kenji et Otcho, et pendant un temps les soupçonne d’être à la tête de cette secte. Trop curieux, il finit par être tué.
Un autre disciple d’Ami séduit la fille du professeur Shikishima pour atteindre ce-dernier, grand expert en robotique qui sera enlevé par Ami, enfin de bâtir le robot géant imaginé par Kenji dans son plan de conquête du monde.
Ces deux événements vont impliquer Kenji dans cette affaire, qui va finir par faire le lien avec ce fameux cahier de prédiction. Il entre dans la clandestinité pour fuir Ami et ses fidèles, et ainsi protéger Kanna ; dans le même temps, il essaye de réunir son ancienne bande pour lutter.
Le groupe d’Ami devient le Parti de l’Amitié, une force politique officielle et puissante ; en essayant de s’y opposer, Kenji passera pour un terroriste, et Ami en profitera pour se décharger sur lui des attentats qu’il met en œuvre pour réaliser tous les points du Cahier de Prédiction.
Le plus gros attentat, celui avec le robot géant, doit survenir le 31 Décembre 2000, et pour le contrer, Kenji réunit finalement autour de lui Yukiji, Mon-chan, Otcho, Maruo, Yoshitsune, et Fukube, dont il ignore évidemment les agissements, puisque tous restent persuadés que Ami est Sadakiyo. Croa-Croa et Konchi ignorent l’appel ; Kenji essaye de demander du soutien à Maabo et Yanbo, mais ceux-ci le trahissent contre quelques avantages de la part du Parti de l’Amitié.
Leur tentative pour combattre Ami est un échec, ils passent une nouvelle fois pour les instigateurs de l’attentat, et le Parti de l’Amitié se pose en grand défenseur de l’humanité pour avoir éliminé ces ignobles terroristes. Ami, surtout, devient un personnage tout puissant.

_________________________________

2001 -> 2014

Hop, je reprends les personnages un par un.
Kenji : Amnésique suite aux événements de la Bloody Eve, il erre sans but à travers le Japon.
Maruo : Après s’être fait passé pour mort, et sous une autre idendité, il devient le manager d’un célèbre chanteur et ami de Kenji.
Yoshitusne : Se faisant lui aussi passé pour mort, il met en place la résistance face à Ami.
Otcho : Seul membre de la Bande arrêté après la Bloody Eve, il passe 15 ans en prison.
Mon-chan : Il se savait mourant lors de la Bloody Eve, et son état s’aggrave. Néanmoins, il semble que son décès soit le fait de Sadakiyo, après qu’il l’ait retrouvé.
Croa-Croa : Il divorce et part avec son fils vendre des sobas aux USA, qu’ils parcourent à bord d’une boutique ambulante.
Konchi : Ses activités à l’époque sont totalement inconnues. Il faut dire qu’il est surtout connu pour trouver des cachettes.
Yukiji : Elle ouvre un dojo, et devient la tutrice légale de Kanna.
Kanna : Elevée par Yukiji, elle idolâtre son oncle Kenji et peut se montrer violente quand elle entend la propagande d’Ami à son sujet.
Yanbo et Maabo : En remerciement de leur “petit service”, ils deviennent des personnalités politiques importantes.
Dieu : Grâce à ses dons, il joue en bourse et devient milliardaire.
Yamane : Il continue à concevoir des virus toujours plus effroyables, par jeu et de manière irresponsable, pour voir si Kiriko saura les contrer.
Sadakiyo : Toujours professeur d’anglais, il est aussi le gardien du musée d’Ami, sa maison d’enfance. Il frappe Mon-chan à la tête alors qu’il l’a retrouvé, et le livre à Ami.
Katsumata : Nous ne savons rien sur lui pendant cette période.
Kiriko : Bougeant sans cesse pour échapper à Ami, elle met au point le vaccin contre les nouvelles créations de Yamane.
Fukube : Son pouvoir ne connait plus aucune limite, mais il continue de réaliser le carnet de prédiction, prévoyant un événement particulièrement meurtrier grâce aux bêtises de Yamane.

_________________________________

2015

Là encore, c’est connu, alors je résume juste les points essentiels.
Otcho s’échappe de prison et découvre le monde tel qu’imaginé par Ami.
Kanna entre en contact avec Sadakiyo (qui simule ensuite sa propre mort) et le groupe de Yoshitsune.
Maruo comprend que Fukube était Ami depuis le début.
Apprenant que Ami doit revoir ses anciens camarades dans le fameux laboratoire de biologie de leur ancienne école, ils s’y rendent et assistent à un événement incroyable : Yamane tue Fukube, avant d’être lui-même abattu !
Tous pensent le problème résolu, mais Katsumata, la doublure de Fukube, prend sa place en temps qu’Ami, et met en scène sa résurrection, en faisant un être divin.
Il lance ensuite son opération démente : il lâche dans la nature son nouveau virus, et distribue le vaccin de Kiriko en faible quantité. Prétextant des mesures de quarantaine, il isole les villes et se proclame président du monde ; le calendrier grégorien est remplacé par le calendrier d’Ami.

_________________________________

2016 -> 2018

Le dernier récapitulatif par personnage.
Kenji : Il retrouve la mémoire, et parcours le Japon avec une foule de plus en plus nombreuses qui le suit pour l’entendre chanter.
Maruo : Il est toujours manager.
Yoshitusne : Il dirige un des deux grands groupes d’opposition à Ami, celui considéré comme le moins violent.
Otcho : Il parcourt le Japon pour voir comment il évolue, les communications entre les villes étant interdites.
Croa-Croa : Il crée une petite base – l’Empire des Grenouilles – dans laquelle il protège Kiriko pendant qu’elle met au point le tout dernier vaccin.
Konchi : Il devient DJ et s’emploie à diffuser illégalement la musique de Kenji, comme pour se faire pardonner de son silence et de sa lâcheté.
Yukiji : Elle mène une vie en apparence rangée.
Kanna : Surnommée la Reine de Glace, elle dirige un groupe radical contre Ami.
Yanbo et Maabo : Devenus ministres, ils sont néanmoins disposés à trahir Ami, à qui ils ne pardonnent pas les atrocités de 2015, qui ont notamment couté la vie à un de leurs proches collaborateurs ; pour le contrer, ils ont demandé à Shikishima de concevoir un nouveau robot.
Dieu : Il vit retranché dans son vieux bowling.
Sadakiyo : Il élève des enfants orphelins dans le plus grand secret.
Katsumata : Sous les traits d’Ami, il évoque de nouvelles menaces ; les extra-terrestres vont attaquer et libérer un nouveau virus, et l’humanité doit au plus vite migrer sur Mars. Mais cette fois, à part pour le nouveau virus, la technologie n’est pas à la hauteur de ses plans loufoques.
Kiriko : Protégée par Croa-Croa, elle travaille sur son vaccin.

_________________________________

2018

La fin. Sous l’impulsion de Kenji au Japon, et apparemment grâce à l’ONU en dehors, le monde se soulève contre Ami. Celui-ci essaye de libérer son virus malgré tout, mais est stoppé grâce à Kenji et sa Bande, ainsi que grâce au nouveau robot de Shikishima.
Katsumata meurt sans dévoiler sa véritable identité, et Sadakiyo est grièvement blessé.
Kenji part dans la machine de réalité virtuelle d’Ami pour essayer de découvrir qui avait pris la place de Fukube en 2015.
Terminé ^^

_________________________________

Au final, je dirais que Fukube est vraiment con… Même s’il jouait les grands incompris, le mal-aimé, il a toujours fait parti de la Bande, il a toujours été l’ami de Kenji même si celui-ci ne lui a jamais dit directement. Et 90% de l’humanité a péri à cause de cette incapacité de Fukube à comprendre cela, qui est devenu par la suite un traumatisme d’enfance.
Il y a de nombreux indices qui montrent le lien Kenji-Fukube quand ils étaient gamins. Deux, surtout :
– Lors de l’été 70, Kenji vient vérifier si Fukube est chez lui, pour lui proposer de venir à la maison hanté avec eux.
– Pendant la réunion de classe en 1997, Fukube est le seul de leurs camarades de classe que Kenji arrive à reconnaître. Et après, il l’accepte tout naturellement auprès de lui pour combattre Ami.
Si Kenji avait pu parler à Fukube sachant qu’il était Ami, il lui aurait sans doute dit qu’il lui suffisait de venir vers sa Bande car ils l’auraient accueilli avec plaisir, et qu’il était son ami depuis le début. Mais sans doute Fukube était-il trop égocentrique – ou juste trop timide – pour faire le premier pas.

Katsumata, quant à lui, n’était certainement qu’un mouton impressionné par les tours de passe-passe de Fukube, et profondément marqué par l’injustice dont il a été victime à cause de Kenji ; lui possède un véritable traumatisme d’enfance, mais certainement pas le talent que Fukube arrive finalement à démontrer en temps qu’Ami. Ses idées pour le nouveau cahier de prédiction s’avèrent ridicules, et c’est après que lui devienne Ami que son organisation commence à sombrer. Il est pathétique.

Cet article a été publié dans Culture G. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.