Opération Mort

Un nouveau prix à Angoulême pour Mizuki, cette année ?

Pour un gros éditeur, publier Shigeru Mizuki en France aurait été un risque, du fait de l’âge de cet auteur (donc de ses écrits) et de son style graphique particulier. Pourtant, cet auteur reste un des plus populaires au Pays du Soleil Levant, notamment grâce à Gegege no Kitaro (Kitaro le Repoussant).

Par contre, pour un petit éditeur, c’est un pari qui pouvait s’avérer gagnant. En effet, son travail peut intéresser des niches comme les lecteurs élitistes, les fans de manga avertis, et les bobos. Et c’est finalement l’éditeur Cornélius qui a décidé de relever le challenge. Un éditeur qui a l’avantage d’être indépendant, ce qui ne peut que plaire à certaines des catégories susnommées, à l’opposée des “majors qui ne pensent qu’au fric” ; ceci est caricaturé à dessein. Un pari qui s’est effectivement avérer gagnant, puisque un des manga de Mizuki – NonNonBa – a reçu le prix du Meilleur Album au Festival d’Angoulême 2007 ; ce qui apporte non seulement la notoriété, mais surtout des bonnes ventes, obligeant Cornélius à effectuer plusieurs tirages, ce qui ne leur arrive pas souvent. Parallèlement, l’éditeur publie aussi 3, Rue des Mystères et Kitaro le Repoussant du même auteur ; son Dictionnaire des Yokai a lui été publié par Pika.

Sihgeru Mizuki est né en 1922 dans la préfecture de Tottori. Une époque qui l’obligera plus tard à partir à la guerre, où il sera posté en Nouvelle-Guinée, à Kokopo. Opération Mort raconte ce qu’il a vécu là-bas, même si comme il l’avoue en fin de récit, “seulement” 90% des faits sont véridiques ; ce qui est déjà effrayant.

En premier lieu, il faut savoir que ce manga traite d’une partie de la Seconde Guerre Mondiale qui nous est méconnue, en Europe : la Guerre du Pacifique. Pas Pearl Harbor, la bataille de Midway, ou la prise d’Iwo-Jima, mais la lutte de l’infanterie sur les petites îles du Pacifique, que des soldats devaient défendre au péril de leur vie, malgré un intérêt dans l’issue de la guerre le plus souvent nul. Une des rares représentations de cette situation est la 3ème OAV de The Cockpit : Soldats Motards.

Nous découvrons donc des soldats presque livrés à eux-mêmes dans un endroit qui semble paradisiaque, mais qui pour eux ressemble plus à l’enfer : maladie, malnutrition, climat, tout contribue à leur en faire baver, sans même que les combats s’en mêlent. L’auteur nous fait partager leur quotidien, jusqu’au débarquement des troupes américaines, et au déclenchement de l’effroyable Opération Mort qui doit se concrétiser par des attaques suicides des combattants nippons.

Shigeru Mizuki concilie dans ce récit un style comique centré autour de son personnage, ainsi que sur le style graphique utilisé pour représenté les humains, avec la vision sombre, violente, et pessimiste de ceux qui ont vécu cette situation qui nous semble irréelle. Les images sont terribles. L’ensemble forme une œuvre forte et marquante.

Mais ce qui choque le plus, c’est certainement le comportement de l’état-major japonais. Les soldats ne sont rien que des pions qui doivent mourir s’ils en ont l’ordre, la violence au sein même de l’armée est stupéfiante, la survie n’est pas une solution mais une honte. Des réactions que nous ne pouvons comprendre, et qui finalement prennent le pas sur l’horreur de la guerre.

Opération Mort est un manga exceptionnel. Certes son prix est élevé – 27€, c’est le point faible des éditeurs indépendants – mais ceux qui veulent découvrir des titres hors-normes seront comblés par celui-ci, écrit par un homme revenu manchot et traumatisé du champ de bataille.

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s